RC Lens : battre Monaco pour sortir du ventre mou

Si Lens veut conserver son statut d'outsider en Ligue 2, une victoire face à Monaco ce vendredi serait bienvenue.

 

Lens (13e) et Monaco (2e), aux parcours si dissemblables, ont en commun une panne de résultats qu'ils comptent achever l'un contre l'autre ce vendredi lors de la 8e journée de L2.

Monaco l'ambitieux a connu un coup d'arrêt avec sa première défaite (2-1 au Havre) et un nul face à Dijon (1-1) dans le choc au sommet. Il s'agit de se relancer dans l'Artois et d'y récolter trois points.

L'entraîneur Claudio Ranieri est privé d'Adriano pour plusieurs semaines (côtes), et la jeune recrue argentine de 18 ans Ocampos est encore un peu juste. Mais le technicien italien peut compter sur Touré, meilleur buteur de L2 avec 6 buts en 7 matches. Une victoire de l'ASM lui offrirait le fauteuil provisoire de leader.

Se relancer

En face, Lens, qui n'a qu'une victoire au compteur, reste sur quatre matches sans succès et doit s'extraire du ventre mou (13ème avec 8 points à 7 points du leader Dijon). Le RCL s'est adjoint les services d'un nouvel attaquant, l'Israélien Mugrabi (20 ans). L'objectif de la remontée en Ligue 1 n'est jamais officiellement évoquée mais reste un rêve pour les supporters, de moins en moins nombreux à Bollaert au fil des mois. A Lens, l'affluence, qui était de 21.774 en moyenne la saison dernière, est tombée à 14.897 en ce début de saison.

Contraints d'avoir laissé partir quelques joueurs importants cet été, notamment Ben Saada (Arles-Avignon), Toudic (Reims), Cuvillier (Nancy), Koita (Montpellier) sans oublier le prometteur Kondogbia, qui a filé à Séville, et recruté ce qu'ils pouvaient dans un contexte économique difficile (en général et en particulier pour le Racing qui doit rénover son stade pour l'Euro 2016), les dirigeants lensois savent que la tâche sera rude. Une victoire sur Monaco dans un match au parfum de Ligue 1 viendrait sans doute donner du baume au cœur d'un club en difficulté, qui doit gérer l'après Gervais Martel.