Visite de France 3 Nord Pas-de-Calais à Lille

Samedi 15 septembre, dans le cadre des journées du patrimoine, France 3 Nord Pas-de-Calais ouvrait ses portes.

 

Après un petit film de présentation de la société France Télévisions, la quinzaine de personnes qui ont pris rendez-vous ce samedi à 13h00, sont accueillies par Jean-Michel Carrette documentaliste et Nathalie Boulen, du service communication.

Tous deux présentent les locaux et, en particulier le "salon rouge" du XIXe siècle où sont les visiteurs et dans lequel se déroule tous les matins la conférence de rédaction. C'est là que les journalistes, scripte, chef d'édition, rédacteur en chef créent chaque jour les conducteurs des deux journaux télévisés du jour.

Le conducteur est un document sur lequel sont hiérarchisés les sujets traités dans le journal et indiqués les temps de reportage, de décrochage, raccrochage et le temps total du JT.



La discussion s'engage alors avec les téléspectateurs : pêle-mêle l'échange se fait autour des directs : tous les JT sont en direct sauf quelques interviews, décalées pour cause de contraintes horaires - cela est alors précisé en fin d'interview.

La question des échanges d'images entre régions de France 3 est aussi abordée lors de rencontres sportives d'envergure nationale, et la discussion embraye sur les droits télévisés : le droit à l'information permet d'utiliser les images de chaînes concurrentes mais pendant "48 heures" précise Jean-Michel. Après il faut payer".

Sur le plateau, sortie des appareils photo
Les présentations sont faites, la visite peu alors commencer. Traversée de deux jardins par un couloir couvert et on arrive à l'atrium, ancienne cour de la bâtisse de la famille des industriels Descamps, couverte en 2002-2003 lors des travaux de rénovation de la station.

Le lieu est espacé et propice aux réunions, aux communications. C'est là aussi que les invités des JT et des émissions patientent en regardant la télévision, après leur passage par la loge maquillage et avant leur entrée sur le plateau situé derière une porte dérobée non loin de là.

Et puis, attention, pleins phares, on entre sur le plateau. Le plafond est recouvert de projecteurs. Les caméras robotisées (ou non) sont imposantes et les présentateurs Simond Colaone, Christine Defurne et Virginie Demange expliquent leur métier et se prêtent avec plaisir au jeu des photos de leurs téléspectateur.

"C'est agréable commente Jean-Michel, j'accueille ainsi les gens depuis sept ou huit ans. Ils sont volontaires. Ils sont intéressés, ont envie de découvrir".

Sur le plateau, Jean-Yves Langelier, technicien vidéo, répond également aux questions sur les caméras, les liens avec la régie, l'oreillette... C'est lui d'ailleurs qui animera la visite de la régie, provisoire actuellement, car les locaux sont actuellement en travaux pour accueillir une régie HD. Seule la nouvelle console son numérique est présente actuellement.

Une heure est passée, la visite se termine avec les sourires et les remerciements de part et d'autre. "Je voulais voir l'envers du décor. Je travaille dans un musée, j'ai une carte pour les visiter gratuitement. Donc j'ai préféré fuir les musées quand il y a beaucoup de monde et je suis venu ici. C'est très chouette de voir comment l'entreprise fonctionne", explique un visiteur.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité