Cet article date de plus de 4 ans

L'Italien Andrea Guardini s'égare après le Paris-Roubaix et se retrouve sur l'A23

Le coureur de l'équipe UAE Abu Dhabi a voulu couper le parcours après son abandon pour voir l'arrivée de ses coéquipiers à Roubaix. Perdu en chemin, il s'est retrouvé sur l'autoroute, rattrapé par les gendarmes.
Toutes les routes mènent à Rome, mais ce n'est pas le cas pour Roubaix. L'Italien Andrea Guardini en a fait les frais dimanche après-midi lorsqu'il a voulu couper vers la ville du Nord après son abandon.

Pendant que le champion olympique belge Greg Van Avermaet prenait la tête de la course sur le vélodrome, le coureur de l'équipe UAE Abu Dhabi se perdait sur les routes du Nord... avant de se retrouver au bord de l'autoroute A23.


Cueilli par les gendarmes et emmené à la caserne, l'Italien a fait preuve d'humour en publiant sa mésaventure sur Facebook. "Il commence à y avoir un peu de photos, de vidéos et de liens... mieux vaut vous raconter à la première personne comment c'est arrivé !

Après son abandon, le cycliste voulait se rendre directement à Roubaix pour voir l'arrivée. "Je serais arrivé 40 minutes avant les autres si je ne m'étais pas retrouvé sur l'autoroute ! Heureusement la gendarmerie m'a rejoint, a chargé mon vélo et m'a emmené à la caserne."


Andrea Flash Guardini Fans Club

Iniziano a girare un po' di foto/video e link...meglio che vi racconti in prima persona come è andata! Oggi mi sono ritirato, quando sono arrivato all'ammiraglia al secondo rifornimento mi hanno...


"Je dois vraiment les remercier pour leur hospitalité ! Ils m'ont aussi fait voir la fin de la course... Ils étaient très gentils !" ajoute-t-il. Après avoir appelé son épouse, l'Italien a également la surprise de pouvoir repartir sans encombrer son casier judiciaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-roubaix cyclisme sport