Un incroyable shoot sur le buzzer d'Albicy sauve le BCM Gravelines

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec AFP

Le meneur Andrew Albicy a sauvé Gravelines de l'élimination en réussissant un panier à trois points miraculeux du milieu du terrain à la dernière seconde face au Mans, battu 75 à 74 lundi en quart de finale retour du Championnat de France.

Il faudra attendre mercredi et la "belle" dans la Sarthe pour savoir qui affrontera en demi-finale Strasbourg, qui a bouclé sa série en deux matches en s'imposant 97 à 88 sur le parquet de Pau-Orthez. Les Nordistes couraient derrière le score depuis la dernière minute de la première période et avaient accusé jusqu'à 12 points de retard.

Les Manceaux avaient encore quatre points d'avance à trente secondes de la fin. Puis 1 à 2 secondes de la fin. Jusqu'à ce tir d'Albicy du milieu de terrain sur le buzzer. Ça rentre ! 3 points !  Le meneur gravelinois explique à La Voix du Nord : « Je ne sais même pas quoi dire. Quand il part, je le vois dedans, mais on ne sait jamais C’est mon premier shoot au buzzer… On s’entraîne à shooter comme ça en fin d’entraînement, ça a payé. Et puis j’avais trop dormi tout le match. » Voici le buzzer beater le plus fou de l'année !

DLSI, partenaire emploi de la LNB, vous présente le buzzer beater le plus fou de l'année !!! Signé Andrew Albicy !

Publié par LNB sur lundi 16 mai 2016


Deux autres angles de vue


Le résumé intégral du match (avec à la fin encore une fois le shoot d'Albicy)

Albicy avait tenu le BCM à bout de bras avant son tir exceptionnel, finissant le match avec 23 points et cinq passes décisives. Du côté du MSB, c'est l'Américain Tywain McKee qui a fait avancer le score avec 25 points. 

Albicy, héros sur Twitter

Les autres matchs

Il n'y a pas eu autant de suspense à Pau, où la SIG a confirmé sa supériorité. Vincent Collet avait plus d'armes à sa disposition avec Jérémy Leloup, en feu à trois points (5 sur 5 pour un total de 17 points), Mardy Collins (16 points) ou Rodrigue Beaubois (13 points).  

Les Strasbourgeois, battus en finale des trois dernières éditions auront l'avantage d'avoir deux jours de repos de plus que leur adversaire. Les matches N.2 des deux autres quarts de finale, Villeurbanne-Chalon-sur-Saône et Nanterre-Monaco auront lieu mardi. L'ASVEL et l'ASM ont pris l'avantage à l'aller.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité