Lamorlaye (60) : ce n'était pas du gaz moutarde

Publié le Mis à jour le

La déchèterie de Lamorlaye dans l'Oise a finalement connu un dénouement heureux, puisque l'ypérite qu'une habitante pensait y avoir déposé n'en était finalement pas.

Les précautions prises tout au long de la journée du samedi ont été draconniennes. Interdiction de s'approcher, plus d'une vingtaine de pompiers mobilisés pour fouiller la benne à ordures, à la recherche d'une substance toxique.

Jeudi, une femme déclare aux autorités qu'elle pense avoir jeté par mégarde un flacon d'ypérite, plus connu sous le nom de "gaz moutarde", qui appartenait à son père, un ancien ingénieur chimiste.

En fin d'après-midi, les doutes sont enfin levés. Après avoir vidé les quatre tonnes de déchets présentes dans la benne, les pompiers ont finalement découvert treize bocaux, des ustensiles utilisés par les chimistes. Tous sont vides. Aucune présence de produits toxiques n'est détectée.

Par précaution, les quatre tonnes de déchets de la benne et les bocaux seront incinérés de façon spécifique.
durée de la vidéo: 01 min 25
dépôt toxique déchetterie