Ligue 1 : Amiens s'incline face à Nice à la dernière seconde

Le Niçois Dante s'arrachant pour décocher la tête croisée victorieuse face à Amiens (2-1) dans les ultimes secondes de la rencontre, le 10 août 2019. / © VALERY HACHE / AFP
Le Niçois Dante s'arrachant pour décocher la tête croisée victorieuse face à Amiens (2-1) dans les ultimes secondes de la rencontre, le 10 août 2019. / © VALERY HACHE / AFP

En infériorité numérique pendant plus d'une heure, l'ASC s'est incliné 2-1 face à Nice, en encaissant un but sur corner à la 95e minute, hier, à l'Allianz Rivieira, lors de la 1ère journée de Ligue 1. 

Par France 3 Picardie

Entrée en matière en Ligue 1 difficile pour l'Amiens SC. Réduit à dix pendant plus d'une heure, le club picard a cruellement perdu 2-1 face à Nice à l'Allianz Rivieira, hier, en encaissant un but à la dernière seconde (95e) de la rencontre.

Dominés dès le coup d'envoi, les Amiénois, privés de Kakuta (pas qualifié) et Konaté (repos), vont mal démarrer la rencontre en subissant minute après minute les assauts niçois. Et ce qui doit arriver dans ce genre de situation va finir par arriver : après 25 minutes de jeu, les Picards vont une première fois craquer sous la pression en étant réduit à 10 avec l'expulsion d'Eddy Gnahoré (27e) suite à un second carton jaune. Puis, une seconde fois, en concédant l'ouverture du score cinq minutes plus tard (32e). Sur une frappe de Le Bihan, après un corner tiré par Cyprien, Hérelle dévie le ballon et trompe Gurtner.

Le tableau d'affichage affiche 1-0 à la fin de la première mi-temps et les Amiénois se dirigent vers les vestiaires la tête baissée.
 

L'entrée d'Akolo

De retour sur la pelouse pour la seconde mi-temps, le visage affiché par l'ASC est différent. Sûrement secoués par leur entraîneur Luka Elsner, les Amiénois vont se montrer plus appliqués et engagés. Mais le véritable bouleversement va s'opérer avec l'entrée d'Akolo à la place d'Otero à l'heure de jeu (63e).

Plus dangereux malgré une possession de balle dérisoire (31%), les hommes de Luka Elsner vont parvenir à égaliser à la 80e grâce à... Akolo. Suite à une relance ratée de Clementia, dans un cafouillage, l'ailier picard crochète le gardien adverse et égalise du pied droit pour les siens.
Alors que le chrono affiche la 95e minte de jeu, les Amiénois en infériorité numérique depuis près d'une heure, pensent sans doute avoir fait le plus dur en réussissant à ramener le point du match nul. Mais c'était sans compter sur la pugnacitié des Niçois qui vont décrocher la victoire à la dernière seconde grâce à une tête croisée de leur capitaine Dante sur corner. Impuissant tout comme ses coéquipiers, Régis Gurtner ne peut que constater le ballon se logeant au fond des filets. Score final : 2-1 pour l'OGC Nice.
 
 

"Il faut garder ce goût amer"

Forcément déçu par le final de cette rencontre, Luka Elsner a tenu malgré tout à relativiser. "Il faut être fier et, en même temps, garder ce goût amer car il sera important pour notre apprentissage", a insisté l'entraîneur en conférence de presse d'après-match. "On est repartis d'ici bredouille. On en est conscient mais il ne faut pas tout jeter [...] A une minute près, c'était un super résultat", a appuyer également Alexis Blin.


De son côté, le coach des Aiglons, Patrick Vieira, a déclaré après la rencontre qu'ils étaient "allés chercher cette victoire". "On a montré qu'on était prêts [...] pour un premier match, il y a eu énormément de choses positives et cette victoire nous fait beaucoup de bien."

Au classement provisoire, l'ASC pointe à la 15e place avec 0 points tandis que l'OGC Nice est 5e avec 3 points. Lors de la 2ème journée de Ligue 1, Amiens SC recevra Lille au stade de la Licorne pour le choc entre les deux clubs de la région Hauts-de-France, samedi 17 août.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Grève au CHU d'Amiens : extrait du JT du 11/10/2019

Les + Lus