Cet article date de plus de 3 ans

Ligue 1 : les supporters du Toulouse FC manifesteront lors du match face à Amiens

Le club de supporters Indians Tolosa 1993 a décidé de pousser un cri de colère suite à l'effondrement d'une barrière lors du match Amiens-Lille, faisant 29 blessés. Pour eux, les supporters lillois ne sont en aucun cas responsables de cet incident. 

© PHOTOPQR / MAXPPP
Même si l'accident s'est déroulé à plus de 800 km de chez eux, la colère gronde dans les tribunes toulousaines. Les Indians Tolosa ont décidé de prendre la défense des supporters lillois, victimes de l'effondrement d'une barrière au stade de Licorne, le 30 septembre dernier.

"Nous avons été comme beaucoup, absolument indignés par les propos inqualifiables tenus par le président de l'Amiens SC qui n'a rien trouvé de mieux que de traiter d'"excités" les ultras du LOSC alors qu'une partie d'entre eux était toujours en attente de soins", s'insurgent les supporters toulousains dans un communiqué publié sur leur page Facebook. 

En priorité, ils pointent la vétusté du stade de la Licorne plutôt que la pression exercée sur la barrière par les Lillois : "si le débat semble s'être porté sur la question des tribunes debout et sur le "safe standing", il s'agit pour nous de l'allumage d'un contre-feu par les autorités publiques et les instances du football qui leur permet d'éviter de voir posées les vraies interrogations autour de l'état du stade d'Amiens." 

Les inconditionnels du virage Brice Taton du Stadium de Toulouse n'ont pas encore communiqué quelle forme prendra leur colère mais exigent désormais que "toute la lumière soit faite sur cette affaire."

À ce propos, selon les derniers éléments de l'enquête, la barrière du stade amiénois présentait des "anomalies" de "fixation". Les supporters lillois ne sont donc a priori pas responsables de sa chute. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
amiens sc football sport