Cet article date de plus de 5 ans

Lille : même sans Braderie, on pourra manger des moules-frites pour la bonne cause

Même sans bradeux, le premier week-end de septembre restera marquée à Lille par les moules-frites. Avec en plus cette année, un geste solidaire...
Les restaurants de la place Rihour se sont mis d'accord : pour chaque moules-frites vendue le week-end de la Braderie de Lille, ils verseront un euro aux victimes aux associations de victimes de l'attentat de Nice. Une façon de se montrer solidaire, d'attirer des clients et de faire la fête quand même, malgré l'annulation de l'événement du mois de septembre. 

« Le caquelon de moules sera vendu 14 euros contre 15,90 € habituellement, a également indiqué Laurent Bostyn, le directeur du restaurant l'Abbaye et initiateur de ce projet. J'espère que les Lillois vont venir faire la fête et ce petit geste pour les victimes des attentats."
durée de la vidéo: 01 min 45
"Lille reste en fête" : ce qui va avoir lieu à la place de la braderie
Pour l'instant, 9 restaurants participent à l’opération : L’Abbaye, La Place, La Brasserie de Foy, Le Bistro romain, Le Passage Rihour, Le Métropole, La Chicorée, La Brasserie de la Paix et la Brasserie Le Flore. Tous vont essayer de mettre un peu d'animation autour de la place Rihour. Un tas de moules sera notamment réalisé. 

Cette initiative vient compléter le programme imaginé par la mairie de Lille pour proposer une alternative à l'événement géant qu'est d"habitude la Braderie de Lille chaque premier week-end de septembre. Ça s'appelle "Lille reste en fête". Le programme est ici.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
braderie de lille culture fêtes locales