Menus à 1 €, salles à manger, ouverture le soir : le point sur la restauration étudiante dans l'Académie d'Amiens

Depuis le 8 février 2021 et suite aux récentes annonces gouvernementales, certains restaurants universitaires ont rouvert leur salle à manger et ont mis en place le menu à 1 € pour tous les étudiants. On fait le point sur la restauration étudiante dans les départements picards.

En Picardie, certains restaurants universitaires ont rouvert le soir.
En Picardie, certains restaurants universitaires ont rouvert le soir. © MAXPPP/Remi WAFFLART

"On va pouvoir remanger dans les espaces Crous, avec des règles sanitaires très strictes, mais on ne sera pas obligé de partir avec son sachet et d’aller manger dehors ou à quatre dans une voiture", annonçait le 5 février 2021 Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur. Depuis lundi 8 février, c'est chose faite dans les départements picards.

Quelle organisation en Picardie ?

"Il y a deux aspects dans ces annonces", explique Martine Géroux, chargée de communication au Crous Amiens-Picardie. "Il y a d’abord l’ouverture possible de la vente à emporter après 18 h, mais également la possibilité pour les restaurants universitaires (RU) d’ouvrir des salles à manger pour que les étudiants puissent se restaurer. Ce, uniquement avec le plat à emporter acheté sur place", détaille-t-elle.

On a réagi aussi vite que l’on a pu pour pouvoir offrir ces nouvelles conditions de restauration aux étudiants

Martine Géroux, Crous Amiens-Picardie

Cependant, ces mesures ne concernent pas tous les restaurants universitaires de la région. Sur les 17 restaurants universitaires/cafétérias de Picardie, seuls deux d’entre eux proposent la vente à emporter le soir (à Amiens, le Resto’U du Bailly et à partir du 15 février le Resto’U Saint-Leu) et huit ouvriront des salles à manger le midi en semaine :

"Ils ne sont pas tous ouverts pour des questions d’organisation et de fréquentation. Le Resto’U UniLaSalle Beauvais a fait l’expérience d’ouvrir le soir, mais il n’était pas assez fréquenté, il y avait très peu de monde les deux soirs ouverts", explique Martine Géroux. Les autres RU et cafétérias restent ouverts le temps du midi pour de la vente à emporter.

"On a réagi aussi vite que l’on a pu pour pouvoir offrir ces nouvelles conditions de restauration aux étudiants. Pour l’ouverture le soir, il a fallu revoir l’emploi du temps des agents, pour la réouverture des salles à manger, il a fallu également réaménager les salles pour qu’elles soient disposées selon le nouveau protocole sanitaire", précise le Crous Amiens-Picardie. En effet, il est demandé aux Crous d’assurer une distance de deux mètres entre les étudiants.

Un menu à 1 € pour tous

Le 21 janvier 2021, le président de la République Emmanuel Macron, annonçait l'extension du repas à 1 €, à tous les étudiants sans conditions de ressources pour toute la durée de la crise sanitaire. Une mesure effective dès le lundi 25 janvier dans tous les Crous de France.

Depuis le 25 janvier, 14 696 repas à 1 € ont été servi dans toute l’académie

"Auparavant, les étudiants payaient 3,30 €, c’est déjà un tarif social, car ça ne correspond pas à ce que ça nous coûte, car l’Éat compensait déjà le prix du repas", détaille Martine Géroux. Avec le tarif à 1 €, ce n’est donc pas le Crous qui subit l’impact du changement de tarif, mais l’État qui compense davantage le prix du menu. "Ça n’a pas d’impact sur les menus", rassure le Crous Amiens-Picardie.

Ainsi, malgré des situations isolées partagées sur les réseaux sociaux, le menu à 1 € en Picardie comprend toujours "entrées et desserts, des plats chauds et faits maison par les équipes de professionnels de la restauration des Crous".

Selon le Crous Amiens-Picardie, depuis le 25 janvier, 14 696 repas à 1 € ont été servi dans toute l’académie (chiffres au 03/02/2021), "On a senti un effet de fréquentation accru lié au fait que le repas à 1 € ait été étendu à tous".

Des mesures "pas suffisantes" pour palier la précarité étudiante

Du côté des étudiants, qui vivent très mal la crise sanitaire actuelle, le menu à 1 € généralisé et la réouverture des salles à manger sont de bonnes nouvelles. "On ne peut que se réjouir de l’ouverture de la plupart de nos restaurants universitaires et des cafétérias", convient Romain Laniel, président de l’Union nationale des étudiants de France (UNEF) de Picardie, "Mais quand on s’y penche d’un peu plus près, certains problèmes reviennent toujours", continue l’étudiant.

Le syndicat estime que les horaires d’ouverture ne sont pas suffisamment larges pour convenir à tous les étudiants. "Certains restaurants sont ouverts de 11 h à 13 h 45 ou de 11 h 15 à 13 h 45 et un bon nombre d’étudiants ont cours pendant le temps de midi. Donc ils ne peuvent pas aller chercher leur repas. D’autres, sont encore fermés le soir", précise Romain Laniel.

Ce que l’on souhaite, c’est une revalorisation des bourses et des APL pour se nourrir correctement

Romain Laniel, président UNEF Picardie

Si l’UNEF Picardie applaudit globalement ces nouvelles mesures, pour le syndicat, elles ne sont pas suffisantes pour palier la précarité étudiante. "On se réjouit, mais on attend plus. On a eu une augmentation du coût de la vie étudiante de 3,27 % d’après nos dernières enquêtes. Ce que l’on souhaite, c’est une revalorisation des bourses et des APL pour se nourrir correctement", conclut Romain Laniel.

Pour compléter les mesures nationales, des distributions de repas aux étudiants de l’Université de Picardie-Jules-Verne se sont multipliées depuis début 2021. Des actions de solidarité auront lieu les prochains jours dans différentes villes où elle est implantée :

Amiens : les mardis, au Ad'Hoc Café, 1 place du Don et les mercredi 17, jeudi 18 et vendredi 19 février, aux Cuisines Solidaires de Minuit, 11 rue Francs-Mûriers

Saint-Quentin : du mardi au vendredi midi, au restaurant universitaire, 52 rue Jean Cocteau

Beauvais : le lundi midi, sur le campus, 52 boulevard Saint-André

 Creil : le mardi, sur le campus, 13 allée de la Faïencerie - Inscription obligatoire par mail : aide-sociale@u-picardie.fr

Soissons/Cuffies : le samedi, à 11 h : sur le campus, 17 avenue François Mitterrand - Inscription obligatoire par mail : aide-sociale@u-picardie.fr

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société