Merlimont : l'opération de déminage sur la plage est prolongée jusqu'à jeudi

L'opération de déminage d'engins explosifs de la seconde guerre mondiale qui devait prendre fin ce mercredi à 14 heures est prolongée jusqu'à jeudi 11 heures, indique la préfecture maritime. Un périmètre de sécurité de 1500 mètre est instauré autour du site.


L'opération de déminage de trois blocs anti-débarquement et d'un flotteur de mine à orin, qui a débuté ce mercredi à 7 heures et qui devait intialement s'achever à 14 heures sur la plage de Merlimont, est prolongée jusqu'à jeudi 11 heures "pour des raisons opérationnelles et de coefficient de marée".

Les quatre engins, datant de la seconde guerre mondiale, sont répartis sur une bande d'environ 150 mètres sur la côte. Ils ont été découverts le 7 janvier dernier. Ils peuvent contenir jusqu'à 60 kilos d'explosifs chacun. 


Périmètre de sécurité maintenu

Les plongeurs-démineurs venus de Cherbourg ont bien commencé les opérations ce mercredi matin, mais ont donc été contraints de les suspendre à cause la marée.

Pour autant, le périmètre de sécutité de 1500 mètres autour du site reste en vigueur, avec une interdiction de circuler jusqu'à jeudi 11 heures. Des forces de gendarmerie sont présentes sur le terrain pour faire respecter les arrêtés. 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité