Météo France : les prévisions pour ce mercredi 22 mai (et pour les prochains jours)

© F.GILTAY
© F.GILTAY

Une journée agréable nous attend ! Bonne fête Emile.

Par Séverine Beaurain

Mercredi

Encore quelques poches de grisailles, à priori plus particulièrement sur le nord de la région, pour commencer cette journée du 22 mai, selon Météo France. Ailleurs, c’est un ciel voilé qui va vous accompagner. Dans le courant de la matinée les nuages bas vont se désagréger et dans l’après-midi outre les nuages élevés encore présents, quelques cumulus vont se développer, pouvant lâcher de rares gouttes sur l’est. Le vent va rester faible toute la journée.
 
 

Températures

Au petit matin Météo France annonce 5 à 9° dans les terres, 8 à 12° en bord de mer ce qui correspond aux températures relevées habituellement à cette période, les maximales quant à elles sont en légère hausse par rapport à hier, 17 à 20°.
 

Les prévisions de Météo France pour les prochains jours

Jeudi

Nous allons passer toute la journée en marge d’un système perturbé. Le voile de nuages peu épais du matin va se densifier l’après-midi, le soleil devrait donc petit à petit s’effacer pour laisser arriver quelques gouttes sur l’ouest de la région.  Nous serons dans un flux d’air un peu plus doux, ce qui va se faire sentir avec la hausse des températures, 7 à 11° au lever du jour, 20 à 23° au meilleur de l’après-midi.

Vendredi

La dégradation arrivée jeudi va nous « offrir » une matinée grise avec quelques pluies faibles, nous allons passer en ciel de traîne ensuite nous verrons revenir des éclaircies les plus belles devant se développer sur l’ouest des Hauts-de-France. Températures minimales de 9 à 11°, maximales de 18 à 22°.

Samedi

Le ciel sera nuageux à très nuageux, avec de rares averses et des températures de 9 à 12° le matin, de 17 à 20° l’après-midi. (indice de confiance pour cette échéance de 3 sur 5).

Textes : Anne-Sophie Roquette.


La qualité de l'air dans les Hauts-de-France, prévisions par Atmo 


Mercredi 22 mai, la qualité de l'air dans les Hauts-de-France devrait être moyenne en raison de concentrations en particules en suspension et en ozone.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus