Météo France : prévisions pour ce samedi 3 juillet et pour les prochains jours

Ce samedi 3 juillet, nous fêtons Thomas !
© T.Millot

► Samedi
La dorsale qui nous a protégé jusque hier s'est évacuée par l'est dans la nuit, et une dépression à l'ouest de l'Irlande s'approche de nos terres. Elle pilote le front chaud d'une perturbation qui remonte par le sud-ouest.
Des averses ont alors progressé sur l'ouest du Nord-Pas-de-Calais en seconde partie de nuit avant de s'évacuer par la Belgique en début de matinée, laissant un ciel nuageux à couvert à l'arrière.

Dès la mi-journée, l'activité instable reprend et se traduit par quelques averses qui peuvent alors prendre un caractère orageux en cours de cet après-midi sur l'est et le nord de la région, toutefois Météo France n'évoque pas d'orages réellement forts. Le vent de sud-ouest est faible.

► Températures
Au lever du jour, on relève des valeurs très homogènes : 15 à 17° au littoral, 14 à 16 dans l'intérieur.
Dans l'après-midi, les maximales évoluent de 22 à 24 dans les terres, 20 ou 21 en bordure maritime.

► Dimanche
La masse d'air chaude et humide en basses couches est déstabilisée par un couloir d'air froid en altitude, amenant la circulation d'averses orageuses, orages qui se généralisent et peuvent se révéler assez fort par endroits avant de s'évacuer en milieu de nuit.
Températures 15 à 19° en moyenne.

► Lundi
Il voit l'arrivée d'une perturbation atténuée par le sud-ouest, donnant de faibles pluies éparses sous un ciel couvert.
Le vent est modéré et les températures évoluent de 14 à 20.

► Et puis mardi
Le temps se fait variable et accompagné de quelques ondées. Minimales 15°, maximales 20 en moyenne.

► Qualité de l'air
Aujourd'hui, les conditions météo favorisent une assez bonne dispersion des polluants et la qualité de l'air sera donc moyenne sur la région.
La semaine prochaine le risque d'allergie aux pollens restera moyen, avec les graminées toujours bien présentes. Si vous êtes allergiques, aérez plutôt votre domicile le matin, moment de la journée où la quantité de pollens dans l'air est plus faible.

Texte Paul Renard

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo prévisions météo vos rendez-vous