Météo : il fera très chaud dans les Hauts-de-France la semaine prochaine, pourra-t-on parler de canicule ?

Un épisode de fortes chaleurs est prévu courant de la semaine prochaine. Des températures dépassant les 30 degrés sont à prévoir. 

Il fera très chaud dans les Hauts-de-France la semaine prochaine : canicule ou simple vague de chaleur ?
Il fera très chaud dans les Hauts-de-France la semaine prochaine : canicule ou simple vague de chaleur ? © THOMAS MILLOT - FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Pour la troisième année consécutive, les Hauts-de-France connaissent des vagues de chaleur dès le mois de juin. La première vague de cet été devrait "s'installer dès lundi, s'amplifier ce mardi avec un pic entre mercredi et vendredi prochain", explique Patrick Marlière de la société Agate Météo.

Un épisode de fortes chaleurs est prévu au milieu de la semaine prochaine.
Un épisode de fortes chaleurs est prévu au milieu de la semaine prochaine. © AGATE METEO

 "Avec les modèles météo, la journée la plus chaude sera le jeudi. De mercredi à jeudi, les températures devraient être supérieures à 30 degrés", prévoit le météorologue. 

Un épisode caniculaire ? 

"On est à la limite de l'alerte canicule pour les Hauts-de-France", reconnaît Patrick Marlière. "Pour déclencher l'alerte, il faut des règles précises : trois jours consécutifs où les températures sont supérieures à 32 degrés et qui ne descendent pas en dessous des 20 degrés la nuit."

Les Hauts-de-France devraient donc être épargnés : "La nuit, les températures devraient descendre en dessous des 20 degrés, mais on est tellement proche d'un épisode caniculaire, qu'il faudra être vigilant", alarme-t-il. 

Ces épisodes sont-ils amenés à se répéter du fait du dérèglement climatique ?

"Cela fait trois années de suite qu'on bat des seuils de température sur la région, dix mois consécutifs où la température est supérieure aux normales. Le 25 juillet dernier, on avait dépassé les 40 degrés dans plusieurs villes. Cette situation était inimaginable il y a dix ans", reconnaît le météorologue. 

"Indirectement, on constate que le réchauffement a une incidence", constate Patrick Marlière. "Si la période de confinement sur l'ensemble de la planète a eu un impact positif sur la nature, les animaux, la pollution, les trois mois n'ont pas été suffisants pour agir sur le climat, car il faut un délai beaucoup plus long."

Canicule ou fortes chaleurs, des précautions sont à prendre 

Le danger est plus grand pour les personnes âgées (70-80 ans), les enfants, les sportifs et les personnes qui travaillent dehors, mais également les individus qui ont problème de santé (prise de médicaments, trouble mental, diabète, obésité).

Les signes d'un coup de chaleur sont :


Pour prévenir : 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prévisions météo météo canicule