Météo - Vague de chaleur : ce que les villes du Nord et du Pas-de-Calais mettent en place pour protéger les habitants

Si l'épisode de chaleur doit se terminer vendredi, quelques villes du Nord et du Pas-de-Calais n'ont pas tardé à réagir et anticipent leurs dispositifs anti-canicule pour cet été. C'est le cas à Lille, Dunkerque, Calais ou Arras. 

Les brumisateurs géants lillois. Ici en 2018.
Les brumisateurs géants lillois. Ici en 2018. © Philippe Huguen / AFP

Ce mercredi 24 juin, le point le plus frais en France, en extérieur et à l'ombre est à la pointe du Cotentin, selon Météo France. On atteint tout de même les 21° à cet endroit. Ailleurs en France, on est largement plus souvent au-dessus des 30°. Dans les Hauts-de-France, les minimales sont de 24° dans le Dunkerquois, ou 26° dans le Calaisis, mais on enregistre 32° dans les terres du département de la Somme, 33° dans l'Oise et entre 29° et 33° sur le Nord, le Pas-de-Calais et l'Aisne. 

Vous l'avez compris la vague de chaleur qui traverse actuellement nos contrées est pour le moins intense ! Du coup, certaines municipalités se prémunissent et protègent leurs aînés. 

 

La fin de ce pic de chaleur devrait arriver vendredi 26 juin avec quelques orages dès la matinée, qui se poursuivront dans l'après-midi. Samedi : 23° à 24° en moyenne sur les Hauts-de-France avec un temps ensoleillé et dimanche averses éparses avec une légère baisse des températures.  

 

Rappel des bons réflexes
- boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif 
- se rafraîchir le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour 
- manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool 
- éviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour ,dans des lieux frais (lieux climatisés comme certains commerces (cinémas, bibliothèques municipales, musées...) 
- éviter les efforts physiques
- maintenir son logement frais (fermez fenêtres et volets durant la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) 
- donner régulièrement de ses nouvelles à ses proches et, dès que nécessaire, oser demander de l’aide 
- en toute situation, ne pas hésiter à demander conseil à son médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo prévisions météo