Migrants à Calais : une association juive dénonce la réponse du gouvernement britannique

Une association juive britannique a critiqué mercredi la réponse du gouvernement de David Cameron à la crise des migrants qui devrait "être meilleure que simplement ériger des murs le long de nos frontières".

Le Conseil juif pour l'égalité des races dénoncent les propos tenus ces derniers jours par le gouvernement britannique au sujet des migrants.
Le Conseil juif pour l'égalité des races dénoncent les propos tenus ces derniers jours par le gouvernement britannique au sujet des migrants. © MaxPPP
"Beaucoup d'entre nous dans la communauté juive sont consternés par la réponse britannique face à la situation à Calais. Notre expérience en tant que réfugiés n'est pas si vieille qu'on ait oublié ce qu'on ressent d'être diabolisé parce qu'on cherche un endroit sûr", écrit le conseil juif pour l'égalité raciale, dans une lettre ouverte à M. Cameron publiée sur son site www.jcore.org.uk. "Les personnes qui fuient la guerre et la persécution ne sont pas responsables de la crise à Calais. Notre système social et le gouvernement français non plus. Surtout, nous Britanniques ne sommes pas les victimes dans cette histoire. Nous ne sommes pas envahis par une "nuée". L'année dernière l'Allemagne a reçu cinq fois plus de demandes d'asile, la France deux fois plus", ajoute le texte.

Au plus fort de la crise des migrants fin juillet, David Cameron avait évoqué une "nuée" de migrants qui traversent la Méditerranée et veulent venir au Royaume-Uni. Depuis le ministre des Affaires étrangères, Philip Hammond, a, lui, parlé de "maraudeurs venant d'Afrique", un langage là-aussi très critiqué. "Ceux qui ont déjà voyagé des milliers de kilomètres ne sont pas motivés par la perspective de recevoir cinq livres par jour. Ils viennent pour rejoindre de la famille, à cause de notre réputation d'être une société libre et équitable, et pour chercher un endroit sûr et une meilleure vie dans un pays dont ils comprennent la langue. Notre réponse doit être meilleure qu'ériger des murs le long de nos frontières. Nous devrions plutôt nous assurer que la Grande-Bretagne travaille avec nos partenaires européens pour offrir des routes sûres et autorisées aux demandeurs d'asile", ajoute l'association juive dans sa lettre ouverte.

Au moins 10 migrants sont morts depuis début juin aux abords du site ferroviaire de liaison transmanche Eurotunnel à Calais en tentant de rejoindre la Grande-Bretagne. Alors que les tentatives d'intrusion massives se sont multipliées ces derniers mois, les autorités françaises ont renforcé les effectifs de police et Londres a débloqué des moyens supplémentaires pour sécuriser le site d'Eurotunnel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants à calais société immigration royaume-uni international