Migrants : Cazeneuve annonce 120 policiers supplémentaires à Calais

Le ministre de l'Intérieur a indiqué que 120 gendarmes mobiles et CRS vont être mobilisés en renfort aux abords du tunnel sous la Manche.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Deux unités de forces mobiles soit 120 fonctionnaires vont être temporairement affectés à la sécurisation de la frontière à Calais "et notamment du site d'Eurotunnel", a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

##fr3r_https_disabled##

"Le groupe Eurotunnel doit également, et c'est bien normal, prendre ses responsabilités"

Le groupe Eurotunnel doit "également prendre ses responsabilités" pour la sécurisation du site où des migrants tentent chaque nuit, au péril de leur vie, de s'infiltrer en Grande-Bretagne par le tunnel sous la Manche, a déclaré M. Cazeneuve. Le groupe Eurotunnel doit également, et c'est bien normal, prendre ses responsabilités, notamment en ce qui concerne la sécurité au sein de son entreprise. Je le dis avec responsabilité et sans esprit de polémique, parce que le sujet est trop grave. Le dialogue entre les services de l'Etat et Eurotunnel continue, c'est une situation à laquelle nous devons faire face ensemble, y compris en consacrant des moyens humains à la hauteur de l'enjeu."

Le site d'Eurotunnel à Calais a été l'objet d'au moins 1.500 tentatives d'intrusions de la part de migrants dans la nuit de mardi à mercredi, et un candidat à l'exil a été retrouvé mort. Il s'agit de la neuvième personne décédée aux environs du site depuis le début du mois de juin.