Migrants de Calais : une embarcation secourue au large de Sangatte

Un bateau pneumatique à la dérive avec à son bord quatre migrants, tous vivants, a été secouru ce samedi matin par les sauveteurs en mer au large de Sangatte. (Vidéo)


"Vers 5h30, un migrant se trouvant sur une plage de Sangatte et en état d'hypothermie a demandé l'aide des secours et a indiqué s'être trouvé sur une embarcation avec quatre autres personnes", a affirmé la préfecture du Pas-de-Calais. Grâce au signalement de ce migrant, des secours ont été rapidement envoyés pour retrouver l'embarcation. Le bateau, une vedette de pêche de promenade, a été localisé vers 7h. Ses passagers sont vivants.

Dans leur rêve de rejoindre l'Angleterre, les migrants optent traditionnellement par deux voies principales: embarquer sur les camions empruntant les nombreux cars-ferries effectuant la liaison Calais-Douvres ou grimper sur les navettes de ferroutage du tunnel sous la Manche. "C'était vraiment in extremis, on leur a sauvé la vie, car ils étaient sur le point de chavirer. Il y avait des vagues terribles et le bateau était rempli d'eau", a indiqué Bernard Baron, un des sauveteurs présents sur les lieux.

Ils voulaient rejoindre l'Angleterre

Le migrant retrouvé sur la plage a indiqué que l'embarcation était parti d'une plage de Dunkerque et tentait de rejoindre la Grande-Bretagne. Les recherches ont été effectuées par les secours en mer du Pas-de-Calais. Les pompiers ont été aidés par un hélicoptère de l'armée belge "adapté pour la recherche nocturne", a déclaré à l'AFP le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en Manche (CROSS).

Les passagers de l'embarcation ont pris beaucoup de risque puisqu'un avis de tempête a été émis par la préfecture maritime pour le week-end, avec des vents pouvant atteindre 140 km/hGilles Debove, responsable local du syndicat SGP Police-Force Ouvrière, a indiqué samedi à l'AFP que ce type de tentative était "exceptionnelle". "Ca doit être la 2e ou la 3e fois depuis dix ans", a-t-il dit. "La traversée de la Manche est hyper dangereuse car c'est une autoroute maritime. La Manche et la mer du Nord, ce n'est pas la Méditerranée".

Une traversée dangereuse

Selon le CROSS, le détroit du Pas-de-Calais constitue en effet "la voie maritime la plus fréquentée au monde, quotidiennement empruntée par plus de 400 navires commerciaux, soit un quart du trafic mondial, auxquels s'ajoutent des navires de pêche et de plaisance". En outre, la navigation maritime peut s'y révéler dangereuse en raison de son "caractère étroit, des bancs de sable changeants, d'une visibilité souvent réduite par la brume et de très forts courants de marées".

De son côté, Christian Salomé, président de l'association L'Auberge des Migrants, redoute une possible multiplication de ce type de tentatives en raison du passage en Angleterre rendu de plus en plus difficile par les travaux de sécurisation et les contrôles accrus dans le port de Calais et sur le site du tunnel sous la Manche. "C'est une conséquence du blocage. Ce phénomène risque de prendre de l'ampleur car ce sont des gens qui ont traversé la Méditerranée entre la Turquie et la Grèce, ils vont essayer de faire la même chose en partant avec des petits bateaux gonflables".
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité