• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Migrants : un bénévole anglais risque la prison pour avoir tenté de faire passer une petite Afghane

Rob Lawrie et Bahar.
Rob Lawrie et Bahar.

Le coeur ou la loi ? Un Britannique, pris de pitié et d'affection pour une petite Afghane de 4 ans, va être jugé à Boulogne-sur-Mer le 14 janvier. On lui reproche d'avoir tenté de faire passer la petite Bahar, en Angleterre. Des pétitions demandent à ce qu'il ne soit pas inquiété par la justice.

Par @F3nord

Ancien militaire devenu bénévole humanitaire, Rob Lawrie fait depuis quelques mois la navette entre son domicile de Leeds, dans le nord de l'Angleterre, et la jungle de Calais. Il y est bénévole, aidant les migrants en leur apportant des vêtements et de la nourriture.

C'est là qu'il a rencontré Bahar Ahmadi, une petite Afghane de 4 ans et son père. Ils ont sympathisé. Ces migrants afghans veulent rejoindre leur famille installée depuis 10 en Angleterre. Rapidement, ils ont demandé à Rob Lawrie s'il accepterait d'emmener avec lui la petite fille quand il retourne en Angleterre. Il a d'abord refusé avant de finalement céder. "[Le] père [de Bahar] m'a demandé plusieurs fois de la prendre avec moi et j'ai toujours refusé, a-t-il expliqué à la BBC. Et puis, lors de mon dernier passage, nous étions assis autour d’un feu de camp, Bahar était assise sur mes genoux et elle s’est pelotonnée contre moi et s’est endormie dans mes bras. C’était un de ces moments, et j’ai juste dit : 'Ce n’est pas une vie pour une enfant de 4 ans'. J’ai perdu toute rationalité, je savais ce que j’avais à faire."
video britannique

"Illégal et stupide"

Rob Lawrie et la petite fille sont arrêtés par la douane le 24 octobre. Le 14 janvier, il sera jugé pour aide au séjour illégal par le tribunal de Boulogne-sur-mer. Il risque jusqu'à 5 ans de prison et 30 000 euros d'amende. "Ce que j'ai fait était à la fois illégal et stupide, pas de doute là-dessus, j'en suis profondément désolé. Mais quand vous partagez et vous voyez ce que j'ai vu, ce que vivent ces gens... Vous savez qu'à 30km de là, juste de l'autre côté de la Manche, cette petite fille a une maison chaude et une famille qui l'aime, toute rationalité vous échappe", a confié à France 2 Rob Lawrie.

L'histoire de cet Anglais a fait la une des médias britanniques et provoqué une vive d'émotion : une pétition en ligne en sa faveur a reçu près de 45 000 signatures au Royaume-Uni.
 / ©
/ ©
Une autre pétition a également été lancée en France pour interpeller la garde des Sceaux, Christiane Taubira. "Oui Rob n'a pas respecté la loi, mais mérite-t-il pour autant d'aller en prison pour avoir fait preuve d'humanité ?, peut-on lire dans le texte de cette pétition. Rejoignez moi pour demander à la justice française d'abandonner les poursuites contre Rob Lawrie."

En attendant, son procès, Rob Lawrie a été laissé libre. La petite Bahar est retournée dans la jungle avec son père. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus