Migrants : une journaliste allemande dénonce les discours racistes ou haineux sur Facebook

Dans l'un de ses journaux télévisés, la présentatrice-journaliste allemande Anja Reschke a apporté son soutien aux migrants et dénoncé les commentaires haineux et racistes dont ils font l'objet, notamment sur les réseaux sociaux. 

Par @F3nord

Elle a décidé de sortir un peu de son rôle habituel de présentatrice... Ce mercredi, la journaliste allemande Anja Reschkeprésentatrice de la chaîne ARD (das Erste), a pris deux minutes de son journal pour dénoncer les discours racistes ou haineux qui entourent le sujet des migrants ces dernières semaines.

Extraits

Jusqu'à maintenant, les internautes se cachaient derrière des pseudonymes pour poster des messages haineux, mais maintenant ils utilisent leurs vrais noms. Apparemment ce n'est plus honteux. Au contraire, pour des phrases comme "tas de saleté, qu'il se noie dans la mer" vous pouvez obtenir un soutien enthousiaste et plein de likes».
Il faut ouvertement clouer au pilori (ceux qui tiennent des discours extrémistes). Certains blogs ont déjà le mérite de le faire. Mais ils sont encore trop peu nombreux. »
Les auteurs de (cette) haine doivent piger que notre société ne tolère pas ça. Du coup, lorsqu'on ne considère pas que les réfugiés sont des parasites qui doivent être chassés, brûlés ou gazés, on doit le dire très ouvertement»
Ce n’est plus une question de peur de l’autre. Quand vous qualifiez des personnes de "parasites", ce n’est rien de moins que du jargon nazi. La société doit dire non à la xénophobie ! » (dans une interview au journal Die Welt)

La vidéo sous-titrée par Le Figaro

Ce contenu n'est plus disponible

Cette vidéo a déjà été vue plus de 6 millions de fois sur Facebook et a suscité de vifs débats en Allemagne. Beaucoup de soutien mais aussi des commentaires négatifs reprochant notamment le côté "donneur de leçons" ou "politique" du discours. Anja Reschke a aussi créé un blog dans lequel elle publie les commentaires racistes ou haineux vus sur Facebook pour les dénoncer vivement.

Cet été, le crise des migrants, notamment à Calais, suscite le débat à travers toute l'Europe. Avec plus de 300 000 demandeurs d'asile depuis le début de l'année, l'Allemagne est aussi concernée. C'est même le pays qui en accueille le plus en Europe.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus