Cet article date de plus de 3 ans

Agence européenne des médicaments : Aubry et Bertrand "regrettent le soutien tardif" de Macron

La maire de Lille et le président de la région Hauts-de-France regrettent dans un communiqué commun le manque d'implication du président de la République Emmanuel Macron dans la candidature lilloise pour accueillir l'Agence européenne des médicaments.
© MaxPPP et CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
C'est dans un communiqué commun que la maire de Lille Martine Aubry et le président de la région Hauts-de-France réagissent à la non-sélection de Lille pour accueillir l'Agence européenne des médicaments, qui doit quitter Lille après le Brexit.

Les mots sont durs à l'égard du président de la République Emmanuel Macron :

Nous ne pouvons que regretter le soutien tardif et timide affiché par le Président de la République.

 

Agence européenne des médicaments : Aubry et Bertrand "regrettent le soutien tardif" de Macron ©France 3 Nord Pas-de-Calais

"Alors que Lille, la MEL, et la Région Hauts-de-France portaient cette candidature depuis plus de six mois, c’est seulement la semaine dernière que le Président de la République, en saluant notamment le travail remarquable que  nous avons entrepris pour la constitution du dossier, a exprimé publiquement son soutien à notre initiative commune. Or, une véritable mobilisation du Président Macron dû faire la différence", poursuit le communiqué.
 

##fr3r_https_disabled##


"Je défends avec beaucoup de force la candidature. Je ferai tout pour que nous puissions gagner. C'est le rush final (...) J'y crois, je vais mettre tout mon poids", avait déclaré le président Macron à Roubaix la semaine dernière en marge d'un déplacement sur la politique de la ville.

C'est finalement Amsterdam qui a été choisie. Lille a été écartée dès le premier tour de scrutin, selon des sources diplomatiques.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emmanuel macron politique martine aubry europe brexit international