• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Happy slapping à Fourmies : les agresseurs présumés présentés au juge des enfants

Un jeune homme se fait agresser à Fourmies, une violence filmée et diffusée sur les réseaux sociaux / © capture écran
Un jeune homme se fait agresser à Fourmies, une violence filmée et diffusée sur les réseaux sociaux / © capture écran

Trois mineurs sont mis en cause après l'agression filmée d'un jeune homme à Fourmies, devant leur établissement scolaire. L'agresseur et deux de ses complices sont présentés ce mercredi au juge des enfants. 

Par E.C

Trois mineurs, deux garçons et une fille sont présentés au juge des enfants, ce mercredi après-midi. Ils sont mis en cause à la suite d'une agression sur un jeune homme lundi dernier devant la cité scolaire Camille Claudel à Fourmies. Une agression filmée et diffusée sur les réseaux sociaux.
 

"Violences" et "complicité de violences"


Après 24 heures de garde à vue, ils sont poursuivis pour "violences" et "complicité de violences" avec circonstances aggravantes car les faits reprochés ont eu lieu devant un établissement scolaire explique la procureure d'Avesnes-sur-Helpe. Cette dernière insiste sur la gravité des faits et rappelle que "celui qui filme est complice." Cette pratique du happy slapping ou vidéo agression n'est pas nouvelle mais devient de plus en plus fréquente en France.

La peine maximale encourue est de cinq ans de prison. Un seul des agresseurs présumés avait des antécédents judiciaires.

Les parents de la victime ont porté plainte. Le jeune homme a eu un jour d'incapacité totale de travail (ITT). 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus