"Avoir placé Lille et sa métropole sur la carte de l'Europe, c'était pas donné" Bernard Roman

Pour les 50 ans de la Métropole Européenne de Lille, Laurent Navez a rencontré Bernard Roman. Député du Nord de 1997 à 2016, le Lillois a grandi aux côtés de Pierre Mauroy dans les années 1980 à la mairie de Lille et à la communauté d'agglomération.  

Pierre Mauroy était mon père en politique et mon père en socialisme" a écrit Bernard Roman. Pour le film de France 3 Hauts-de-France sur les 50 ans de la Métropole Européenne de Lille, Laurent Navez a rencontré Bernard Roman. Le Lillois a accompagné la métamorphose de la communauté d'agglomération avant de s'éloigner de la vie politique.

Depuis 2016, Bernard Roman préside l'AFERER, l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières. Il dit s'être "choisi depuis quelques années un nouvel avenir en dehors de la ville de la Lille et de la communauté urbaine".

"Avoir placé Lille et sa métropole sur la carte de l'Europe du Nord c'était pas donné"

Bernard Roman exprime "une certaine fierté" pour les équipes successives qui ont construit la métropole de Lille.

"La MEL d'aujourd'hui, quand j'ai envie de voir la vie en rose - dit-il - je pense à ce qu'elle était il y a 30 ans.

"La MEL d'aujourd'hui, chaque fois que j'ai envie de voir la vie en rose, je pense à ce qu'elle était il y 30 a ans et je me dis quelle réussite !" Bernard Roman

 

"Arthur Notebart et Pierre Mauroy, frères ennemis à l'intérieur du parti et sur le terrain de la métropole"

Dans les années 1980, Pierre Mauroy et Arthur Notebart, les 2 hommes forts du parti socialiste lillois s'opposaient très vivement.

"C'était un peu les frères ennemis à l'intérieur du PS à l'époque, la plus grande fédération de France était dans le Nord."

Pierre Mauroy d'une génération plus jeune, plus moderne, et Arthur Notebart plus dans la tradition de la SFIO"   

Pierre Mauroy appartenait à une génération plus jeune, plus moderne. Arthur Notebart représentait plus la tradition de la SFIO." Bernard Roman

 

"Pierre Mauroy avait cette faculté de voir les choses 20 ans ou 30 ans plus tard"

Pour Bernard Roman, la 1ère chose qu'il faut retenir c'est que "Pierre Mauroy était un visionnaire pas seulement dans les idées, il essayait de mettre en oeuvre les idées qu'il avait pour l'avenir".

"Pierre Mauroy avait cette faculté que peu d'hommes politiques ont, voir les choses 20 ans ou 30 ans plus tard".

"Pierre Mauroy était un visionnaire. Il avait cette faculté que peu d'hommes politiques ont de voir les choses 20 ans ou 30 ans plus tard" Bernard Roman

 

"J'ai le souvenir, André Diligent brandissant une étude sociologique disant que sa ville était la plus pauvre de France"

Interrogé sur le thème des inégalités sociales au sein de la métropole, entre les villes riches Croix, Bondues, et les villes pauvres comme Roubaix, Bernard Roman rappelle que ce n'est pas un constat nouveau.

La communauté urbaine a toujours essayé "d'apporter plus à ceux qui le moins" ajoutant "qu'il.ne faut pas demander à la métropole de faire ce que l'économie, les choix politiques nationaux ne peuvent pas faire".

"Je sais qu'à côté de la richesse que l'on créé, il y a de la pauvreté que l'on arrive pas à éteindre" Bernard Roman


La transition Pierre Mauroy, Martine Aubry

Interrogé sur les années 2000 et la transition entre Pierre Mauroy et Martine Aubry à la tête de la communauté d'agglomération, Bernard Roman estime que "le passage s'est bien fait". 

Il rappelle qu'il avait choisi "un nouvel avenir en dehors de la ville de Lille et de la communauté urbaine".

"Le passage entre Pïerre Mauroy et Martine Aubry s'est bien fait" Bernard Roman

 

La métropole de Lille, Capitale Mondiale du Design 2020 

En 2020, la métropole de Lille sera capitale mondiale du design. Pour Bernard Roman "tout ce qui permet de planter le drapeau lillois sur la carte de l'Europe ou du monde va dans le bon sens".

"Il y a 30 ans, Lille était une ville de province, aujourd'hui c'est une grande métropole qui existe au niveau européen".

"Ce qui permet de planter le drapeau lillois sur la carte de l'Europe va dans le bon sens" Bernard Roman

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets