Bailleul : une cagnotte pour aider la famille de Virginie Dewerdt, tuée dans la caserne de gendarmerie

Une cagnotte en ligne a été lancée pour venir en aide la famille de Virginie Dewerdt, morte la semaine dernière. Son compagnnon, gendarme, est soupçonné de l'avoir tuée.
 
Capture d'écran de la cagnotte Leetchi lancée en mémoire de Virginie Dewerdt
Capture d'écran de la cagnotte Leetchi lancée en mémoire de Virginie Dewerdt
"En mémoire de Virginie Dewerdt". Des proches de la femme de 46 ans morte dans la caserne de gendarmerie de Bailleul la semaine dernière ont lancé une cagnotte pour soutenir la famille. "Nous avons besoin de tout votre soutien pour nous aider à soutenir la famille Dewerdt-Hallati et plus particulièrement ses deux filles Manon et Louisa âgées de 26 et 19 ans, peut-on lire sur la cagnotte LeetchiNous avons besoin de vous pour les aider car elles doivent financer une partie des obsèques de leur maman et essayer de passer cette periode très difficile."

Ce mercredi matin, plus de 2000 euros ont déjà été récoltés. 

en mémoire de Virginie DEWERDT - Leetchi.com

Bienvenue sur cette cagnotteBonjour, Suite au tragique drame qui s'est produit ce jeudi 16 Juillet aux alentours de 22H, nous avons besoin de tout votre soutient pou

Virginie Dewerdt est morte jeudi 16 juillet. Son compagnon, officier de gendarmerie âgé de 40 ans, est soupçonné de l'avoir tué avec son arme de service. Il a ensuite retourné l'arme contre lui et est décédé ce lundi au CHU de Lille. Une enquête a été ouverte pour homicide aggravé par le Parquet de Dunkerque. "Maintenant que le suspect est décédé, les poursuites à son encontre s'arrêtent de fait, mais les investigations se poursuivent. Nous continuons de recueillir des éléments, notamment médico-légaux", a expliqué lundi procureur de Dunkerque Sébatien Piève.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers