Bailleul : un gendarme soupçonné d'avoir tué sa compagne à l'intérieur de la caserne

Un gendarme est soupçonné d'avoir tué sa compagne à l'intérieur de la caserne de Bailleul ce jeudi soir.
La gendarmerie de Bailleul
La gendarmerie de Bailleul © GOOGLE MAPS
Les faits ont eu lieu vers 22 h ce jeudi soir à l'intérieur de la caserne de Bailleul (Nord). Une dispute conjugale aurait dégénéré, "sur fond de séparation", selon une source policière. Des coups de feu ont été tirés. Une femme âgée de 45 ans est morte.

Un gendarme qui serait le compagnon de la femme décédée est soupçonné d'avoir tiré les coups de feu, selon France Bleu Nord. Il a ensuite retourné l’arme contre lui. Il a été transporté à l’hôpital dans un état grave. Son pronostic vital est engagé.Le procureur de la République s'est rendu sur place. Une enquête, menée par la section de recherche de Lille, est en cours du chef "d'homicide aggravé", selon le parquet de Dunkerque.

Près de Caen, un pompier de 46 ans est également soupçonné d'avoir tué jeudi sa compagne de 38 ans. Si les enquêtes confirment qu'ils sont les auteurs, ces affaires pourraient porter à au moins 39 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP.

En 2019, l'AFP a recensé au moins 126 cas de femmes tuées par leur compagnon ou ex, soit une femme tous les trois jours en moyenne.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets