CARTES. Agriculteurs en colère : bouchons, routes barrées, ralentissements... où sont les blocages ce jeudi

Plusieurs centaines d'agriculteurs continuent de se mobiliser ce jeudi 25 janvier 2024, en attendant les annonces promises par le gouvernement ces deux prochains jours. Les producteurs du nord "tiennent bon" pour demander des solutions concrètes à la précarisation de leur métier.

Après une nuit de mobilisations, la colère des agriculteurs continue de déferler sur les grands axes des Hauts-de-France. Ce jeudi 25 janvier 2024, de nouvelles zones vont être bloquées par les producteurs de la région, qui attendent les annonces prévues par le gouvernement ces deux prochains jours.

Certains points bloqués ce mardi 24 janvier ont été levés, mais d'autres sont toujours bien effectifs. Car comme annoncé par les agriculteurs depuis le début de leur grève, la mobilisation doit "durer dans le temps".

"On morcelle les barrages pour ne pas fatiguer toutes les troupes dans chaque canton. On aura besoin de forces vives la semaine prochaine... La mobilisation devrait connaître un pic encore plus important", souligne Antoine Helleboid, président de la FDSEA de Saint Omer, ce jeudi.

► À lire aussi : Manifestation des agriculteurs. "On cherche juste à vivre de notre métier" : trois manifestants racontent leurs difficultés

Dans le Nord

Cette nouvelle journée de mobilisations sera surtout marquée par les actions menées dans la métropole lilloise, avec une coupure de l'A1 dans les deux sens à Seclin et Ronchin dès 10 heures.

La préfecture informe que l’autoroute A25 sera fermée dans les deux sens, entre la RN 225 et l’A16 jusque Méteren. Mardi soir, la FDSEA 59-62 appelait sur Facebook à se rassembler "encore plus nombreux demain pour poursuivre le blocage de l'A25 à Bergues".

L’autoroute A2, sera également bloquée dans les deux sens de la jonction de l’A2 avec l’A23 jusqu’à la sortie n°24, vers Onnaing.

À Valenciennes le blocage de l’autoroute A2 est aussi maintenu aujourd’hui.

Côté routes départementales, la D649 sera fermée entre Marly et Curgies dans les deux sens de circulation. Le préfet indique que des risques de blocage sont également à prévoir sur la D643 à hauteur de Haynecourt. Une action prévoit le blocage du rond-point reliant la N2 et la D951 est prévue à Avesnes sur Helpe de 10 heures à 18 heures.

► À lire aussi : "Je comprends qu’il faille faire des efforts, mais là, on est face à trop de contradictions", la colère sourde des agriculteurs du Nord et du Pas-de-Calais

Dans le Pas-de-Calais

Sur Facebook, les Jeunes agriculteurs font savoir qu'un blocage sera réalisé sur l'A26, au niveau du péage de Béthune entre 10 heures et 17 heures dans les deux sens de circulation.

Vers le bassin minier lensois, l’autoroute A1 est coupée à hauteur de Dourges dans le sens Paris-Lille.

La mobilisation de Setques a pris fin cette nuit à 1 heure du matin et n'a pas été reconduite aujourd'hui, "pour ne pas épuiser les forces", commente Antoine Helleboid. Pour l'instant aucun nouveau blocage n'a été annoncé.

Dans l'Oise

La préfecture de l'Oise indique ce jeudi que l’autoroute A16 sera fermée entre le péage de Méru et d'Hardivilliers pour cause de manifestants sur les voies.

Dans l'Aisne

Dans l’Aisne, un premier blocage sera organisé ce jeudi 25 janvier à partir de 9 heures au péage de l’A26 de Saint-Quentin nord. 

Dans la Somme

Dans la Somme, enfin, si le barrage installé mardi au péage de l’A29 a été levé à Boves, au sud d’Amiens, un nouveau bivouac a été installé ce mercredi au niveau du péage de l’A16 d’Amiens-Nord où il sera maintenu ce jeudi. Un autre point de blocage est annoncé ce jeudi, toujours sur l’autoroute A16 à Abbeville, avant une possible action mise en place ce vendredi 26 janvier sur l’autoroute A1.

La préfecture mentionne à 11 heures que de fortes perturbations de circulation sont en cours sur l'A16, fermée entre Dury et Flixecourt.

Les agriculteurs ont prévu de rétablir leur bivouac près du péage d’Amblainville et devraient y rester toute la journée ce jeudi 25 janvier, en attente des annonces gouvernementales vendredi.