Village préféré des Français : trois ans après sa victoire, "l'aura de Cassel est devenu nationale"

Publié le
Écrit par Martin Fort
Cassel en 2018.
Cassel en 2018. © Frederik Giltay / France Télévisions

Le village de la chaîne des Monts des Flandres avait gagné le concours en 2018. Trois ans après, les commerçants profitent d'une hausse de la fréquentation de la commune.

Ce mercredi 30 juin dans la soirée est diffusé le rendez-vous annuel des fans du patrimoine français. Comme chaque année depuis 2012, l'émission Le village préféré des Français, présenté par Stéphane Bern, élit un bourg, présenté comme le plus charmant, parmi les 36.000 communes que compte le territoire. 

En 2018, c'est le village de Cassel, dans les Flandres, à peine plus de 2.000 habitants, qui avait remporté le concours. Le directeur de l'office de tourisme du territoire explique comment Cassel avait réussi cet exploit. "Nous avions fait un mois et demi de campagne avec de l'affichage et du sponsoring sur les réseaux sociaux", se souvient Fabien Jansen. En 2018, les spectateurs votaient pendant la soirée de l'émission, diffusée en direct, "comme pour Miss France", précise le professionnel. 

"Nous avons plus de monde la semaine et nous devons en refuser plus souvent qu'avant" 

Et la victoire ne fut pas vaine puisque dès le lendemain de l'émission, les effets se sont fait sentir. "Le jour suivant, pendant deux heures, le standard de l'office de tourisme était indisponible car il n'était pas dimensionné pour recevoir autant d'appels", explique Fabien Jansen. Au-delà de cet épisode anecdotique, la fréquentation du village a suivi une courbe exponentielle pendant l'été suivant. Le nombre de visiteurs avait doublé, voire plus. "L'aura de la commune, auparavant locale, est devenu nationale", juge-t-il. Les touristes bretons, basques, alsaciens se pressaient dans la petite commune du Nord, venus pour visiter la ville fortifiée, son moulin et son musée départemental. Aujourd'hui, les visiteurs sont toujours nombreux, mais proviennent d'une zone géographique plus restreinte, entourant la Normandie, l'Ile-de-France, les Hauts-de-France et la Belgique. "Certains nous parlent encore de l'émission. Une plaque, envoyée par l'émission, a d'ailleurs été installée dans le village", termine le directeur de l'office de tourisme. 

Et évidemment, les retombées furent et sont toujours intéressantes pour les commerçants et les hôteliers de la ville. "Nous avons plus de monde la semaine et nous devons en refuser plus souvent qu'avant. Après, nous avons une petite salle donc nous sommes plein assez rapidement donc ça ne se ressent pas forcément sur le chiffre d'affaires", témoigne Clémentin Taeyhals, patron de l'estaminet le Kasteel Hof, qui reprend également à son compte les constats du patron de l'office de tourisme. Les estaminets, ces restaurants typiques du Nord, ont pris à cette occasion un sérieux coup de projecteurs. "Plus généralement, l'émission a fait de la pub pour ce type d'établissement", glisse le restaurateur qui estime que c'est toute la région du Nord qui a été réhabilité à cette occasion. Il pense également que le filon est exploité par de nouveaux arrivants : "je constate que beaucoup de gîtes et de maisons d'hôtes ont ouvert depuis"

Cette année, le scrutin est différent puisque les internautes pouvaient voter jusqu'au 25 mars. Rendez-vous sur France 3 pour savoir qui succèdera à Hunspach (Bas-Rhin), sacré en 2020. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.