Coupe du monde de rugby 2023. L'ambiance autour de France - Uruguay en images

De la Grand' Place de Lille à Villeneuve d'Ascq, ambiance hier en marge de France - Uruguay et dans le stade, en photos et vidéos.

Si l'ambiance était bon enfant mais pas exceptionnelle au village du rugby jeudi 14 septembre matin, la température est montée d'un cran l'après-midi. Avec un engouement certain pour la Coupe Webb Ellis disposée sur la Grand' Place de Lille, proche de chacun.

durée de la vidéo : 00h02mn08s
La température monte l'après-midi, Grand'Place à Lille et à Villeneuve d'Ascq avant le premier match de l'équipe de France au stade Pierre Mauroy. ©France Télévisions. Matthieu Rappez et Emmanuel Quinart.

Dans les cafés voisins on commençait à chanter dès le début d'après-midi pour encourager le XV de France. On a aussi sauté ensemble, en rond, bras dessus bras dessous. 

Quelques heures avant le match, les abords du stade Pierre Mauroy se sont remplis de supporters et les drapeaux bleu, blanc, rouge étaient de sortie.

Interviewés avant la rencontre, ces deux supporters (ci-dessous), même avec une équipe française B espèraient vivement une victoire de la France et nourrissaient de grandes ambitions pour la suite de la compétition. 

durée de la vidéo : 00h02mn34s
Ambiance avant France - Uruguay. ©France Télévisions. Loïc Beunaiche et Sergio Rosenstrauch

Le stade s'est ouvert à 19h00, deux heures avant le coup d'envoi, après une heure d'animations aux abords de l'enceinte. 

À l'intérieur, quelques tenues sont remarquables comme celle-ci, simple mais efficace par cette soirée aux températures douces et sous les étoiles de trois amis venus torse nus en Bleu, Blanc, Rouge. 

Et puis vient l'heure des hymnes, moment de communion où le stade chante d'une seule voix la Marseillaise. Frisson ?

Ça y est c'est parti, la France l'emportera 27 à 12 sans faire très forte impression, mais l'essentiel est là. Deux matchs, deux victoires. 

Avant qu'à l'extérieur du stade s'organisent des moments de fête avec les supporters. Assis par terre en chantant "allez, allez, allez", ces derniers portent et font avancer avec leurs bras des volontaires allongés et qui planent au-dessus des têtes. 

"L'ambiance était bien, c'était chaud... On a assisté à un match auquel on s'attendait pas du tout, une équipe uruguayenne exceptionnelle. On retiendra la victoire de l'équipe de France, mais il y a du boulot avec l'équipe B", témoigne un homme béret vissé sur la tête et la barbe aux couleurs des Bleus. 

"On a vu le premier match, il était magnifique. Celui-ci était beaucoup moins intéressant, beaucoup moins", rigole un autre supporter d'une trentaine d'années. "Mais c'était l'équipe B, l'ambiance était sympa et c'est ça qui compte". 

Le prochain adversaire des Bleus sera la Namibie à Marseille, le 21 septembre, le prochain match à Pierre Mauroy sera Angleterre - Chili, le samedi 23 septembre à 17h45.

Avec AFP