Covid-19 : deux lycées de la métropole lilloise ferment à cause d'un trop grand nombre de cas

Deux lycées privés n'accueilleront pas d'élèves à partir de ce mardi. L'ARS a ordonné leur fermeture.
Image d'illustration
Image d'illustration © Martin BUREAU / AFP
Deux lycées de la métropole lilloise, La Salle à Lille et le Collège de Marcq (à Marcq-en-Baroeul), ne rouvriront pas ce mardi. L'ARS (Agence Régionale de Santé) a demandé à ces deux établissements de fermer jusqu'à nouvel ordre. En cause : le nombre de cas confirmés ou suspects en augmentation depuis la rentrée. 

Le chef d'établissement du lycée et campus étudiant privé La Salle M.Delvallée a annoncé cette nouvelle dans un mail adressé aux parents et élèves : "Malgré toutes les précautions, le lycée et le campus ont été victimes des conséquences des comportements inadaptés en dehors de leur enceinte. (...) C'est une nouvelle très dure à encaisser". Les élèves de ce lycée lillois vont tous être testés dans les prochains jours. On ne connaît pas pour l'instant la durée de la fermeture, ni le nombre de cas précis. 

Mardi dernier, un étudiant en BTS 1ère année était venu en cours pour la rentrée. Il avait pourtant des symptômes du Covid-19 et avait passé un test. L'après-midi, ce dernier s'était révélé positif. Informée, l'ARS n'avait pas préconisé de mise en place de tests dans la ou les classes concernées. "Ils m'ont dit que le risque était minime dans la mesure où les gestes barrière ont été respectés, avait réagi le chef d'établissement. On peut s'en étonner mais c'est la procédure. Je ne peux pas décider de faire des tests, c'est aux autorités de santé de décider."

Il semble nécessaire de mettre l'ensemble des élèves du lycée en éviction scolaire durant quelques jours.

Igor Le Diagonn Chef d'établissement Collège de Marcq

Même situation au lycée du Collège de Marcq (environ 1000 élèves) où le mail envoyé ce lundi soir précise le nombre de cas : "Ce soir, la situation devient difficile avec désormais plus de 20 cas positifs de covid19 - pour l'essentiel au lycée - et surtout beaucoup d'élèves qui ont été en contact, ou le sont encore avec eux ces derniers jours, à l'intérieur ou à l'extérieur de l'établissement. Après en avoir échangé avec l'ARS, il semble nécessaire de mettre l'ensemble des élèves du lycée en éviction scolaire durant quelques jours. Je reviendrai vers vous rapidement pour vous donner des informations complémentaires." De nombreux lycées du Nord et du Pas-de-Calaus ont recensé des cas de Covid-19 dans leurs élèves mais ces deux établissements sont parmi les premiers à fermer complètement, après notamment le lycée Savary-Ferry à Arras la semaine dernière (4 professeurs testés positifs).

De nombreux élèves parmi les concernés rentraient, selon plusieurs sources internes aux lycées, de séjours au Touquet. La station balnéaire semble bien avoir été à l'origine d'un cluster. « On reçoit énormément de jeunes, constatait ce week-end une infirmière opératrice de tests rue Solférino à Lille. Et parmi eux, beaucoup nous disent spontanément qu’ils étaient au Touquet le week-end dernier. »

Par ailleurs, de nombreux collèges, des écoles entières, des classes ont été fermées depuis la rentrée (Dunkerque, Cambrai, Béthune, Haveluy, Comines, Valenciennes, Bruay-la-Buissière...). Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education, a indiqué sur BFM-TV ce lundi soir que 28 écoles ou établissements scolaires ainsi que 262 classes étaient fermés à cause du Covid-19.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société