Covid-19 : les feux d'artifice du 14 juillet annulés dans toute la métropole lilloise et l'agglomération de Maubeuge

Publié le
Écrit par Yacha Hajzler

Pas de feu d'artifice pour les agglomérations de Lille et Maubeuge en raison de la menace du variant Delta, qui se propage à grande vitesse.

Ce n'est pas un signe très rassurant. Le 9 juillet, la préfecture du Nord a officialisé l'interdiction des feux d'artifices et autres "spectacles pyrotechniques" jusqu'au 15 juillet inclus, dans toutes les communes de la métropole lilloise et de l'agglomération de Maubeuge. Les bals populaires, guinguettes de villages ou bals des pompiers sont maintenus, la préfecture considérant qu'ils ne représentent pas le même risque sanitaire.

Car un feu d'artifice, c'est toujours une foule dense, où les mesures de distanciation sont bien difficiles à faire respecter. Or, les agglomérations de Lille et Maubeuge sont parmis "les territoires les plus concernés par une reprise de la circulation active du virus", en particulier du variant Delta. La dernière mutation connue du covid-19 est reconnue pour sa contagion extrêmement rapide.

Si le taux d'incidence, établi au 8 juillet, est en léger recul dans l'Aisne et le Pas-de-Calais, elle a fortement augementé dans le Nord, l'Oise et la Somme, le département où la situation est la plus délicate. L'ARS des Hauts-de-France alerte d'ailleurs sur une "progression forte et continue de la part des souches avec la mutation L452R, portée notamment par le variant Delta". Dans la région, 46.7% des cas de covid détectés sont désormais des cas de variants Delta.