• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Somain : deux Gilets jaunes “présumés” interpellés après le blocage de l'usine Toyota

(Illustration) / © MAXPPP
(Illustration) / © MAXPPP

Deux hommes ont été interpellés tard mardi soir suite au blocage d'une usine Toyota à Somain (Nord). Une quarantaine de personnes, parmi lesquelles des Gilets jaunes, s'étaient rassemblées sur le site pour bloquer les camions et brûler des pneus. 

Par TM

Deux hommes âgés de 26 et 36 ans ont été interpellés mardi soir vers 23h45 à Somain, puis placé en garde à vue pour "entrave à la circulation".

Leur interpellation a eu lieu suite au blocage un peu plus tôt du site Toyota. Une quarantaine de personnes, parmi lesquelles se trouvaient des Gilets jaunes, y ont empêché les camions de circuler et ont brûlé des pneus devant l'usine. Les deux individus ont été interpellés après la dispersion du groupe, alors qu'ils se trouvaient à bord d'un véhicule dans lequel des pneus ont été retrouvés. Ils n'étaient en revanche pas en possession de gilets jaunes.


Une armoire SNCF incendiée


La police cherche à savoir si ce regroupement a un lien avec l'incendie qui s'est déclaré environ une heure plus tard à un passage à niveau sur la commune voisine de Bruille-lez-Marchiennes, dans la rue Roger Salengro.

Des pneus ont été incendiés devant un local technique SNCF, provoquant le disfonctionnement des barrières du passage à niveau et des systèmes d'aiguillage de la voie ferrée. La circulation des trains sur les lignes Douai-Valenciennes et Cambrai-Somain a dû être interrompue. 


 

Sur le même sujet

Retour sur le 18 mai et l'au revoir d'Anne-Sophie Roquette au LOSC

Les + Lus