Le circuit d'entraînement de motocross de Loon-Plage va s'agrandir

Les travaux d'agrandissement et de rénovation du terrain d'entraînement sur sable de motocross de Loon-Plage vont débuter dans quelques semaines. Un projet de deux ans de plusieurs millions d'euros.

Le circuit de motocross de Loon-Plage proche du port.
Le circuit de motocross de Loon-Plage proche du port. © MAXPPP
C'est l'incontournable et unique site d'entraînement sur sable de France et du nord de l'Europe pour les amateurs et professionnels de sports mécaniques (motos et quads). Le terrain "Circuit Bernard-Gouvart", de Loon-Plage, près de Dunkerque, va s'étendre et s'embellir.

L'information annoncée par nos confrères de Delta FM nous a été confirmée par Franck Gonsse, président du circuit depuis novembre 2017: "C'est une très grosse ambition pour l'avenir des sports mécaniques dans le Dunkerquois".
 

Un circuit ouvert toute l'année 


Les travaux vont débuter dans le courant du mois de février. Le site actuel de vingt deux hectares devrait passer à vingt sept et offrir ainsi aux vingt mille usagers annuels en plus du circuit de sable de six kilomètres, un second circuit en terre. Un extension completée par de nouveaux bâtiments d'accueil et des aménagements du parking.
 

Le terrain a ouvert en 2002, emploie aujourd'hui 4 salariés et est géré par l'ADASM, association de développement des activités de sports mécaniques dont son président Franck Gonsse se dit "heureux d'avoir le soutien des collectivités pour mener à bien ces travaux". En l'occurrence, la Communauté urbaine de Dunkerque à hauteur de 900 000 euros et la région Hauts-de-France.
 

Jusqu'à 800 pilotes les week-end avant l'Enduropale

 
Loon-Plage : Milko Potisek a survolé la Ronde des Sables


"C'est une bonne nouvelle pour le sport ! La fréquentation ne fait qu'augmenter. Il va falloir du personnel pour gérer mais c'est super. Cela montre que notre sport a de l'avenir, qu'il peut respecter l'environnement. C'est le message que je porte partout dans le monde ", se réjouit Adrien Van Beveren, triple vainqueur de l'Enduropale.


Le lancement des travaux est espéré avant fin février et devrait débuter par les parkings. A terme, pour Franck Gonsse, "L'objectif c'est d'étendre le lieu, apporter aux gens un circuit de terre et faire tourner l'association toute l'année". Et ce gros chantier à venir n'aura pas d'impact sur sur la tenue de l'évènement sportif de l'automne  : la Ronde des Sables, les 26 et 27 octobre prochains. Sept cents pilotes y sont attendus.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
moto sport auto-moto enduropale du touquet