Des festivités exceptionnelles à Dunkerque, pour les 30 ans du musée portuaire qui pour l'occasion s'est mis "à la table des géants"

Monter à bord du paquebot Titanic, participer à des reconstitutions historiques, célébrer les traditions maritimes et flamandes ou encore assister à des concerts, de la voltige sur le voilier la Duchesse Anne. C'est un véritable feu d'artifice d'animations qui débute à Dunkerque pour célébrer l'anniversaire du musée portuaire. Embarquement immédiat !

"3 navires à quai devant le musée dont 2 classés monuments historiques, c'est unique en France !" s'extasie Dorian Dallongeville, le tout nouveau directeur du Musée Portuaire de Dunkerque. "J'arrive l'année de ses 30 ans, c'est pour moi l'occasion rêvée de valoriser encore plus ce formidable héritage."

Et l'on comprend son enthousiasme. Ouvert au public le 26 septembre 1992, le Musée portuaire de Dunkerque c'est aujourd'hui un parcours permanent qui retrace quatre siècles d'histoire maritime. C'est aussi trois bateaux ouverts à la visite, un phare et au moins deux expositions temporaires par an.

Un équipement né d'une volonté politique, associant dockers et professionnels du port pour préserver la mémoire de ces métiers liés à l'histoire de toute une ville.

30 ans plus tard des milliers de visiteurs ont franchi les portes de cet ancien entrepôt de tabac situé dans le quartier mythique de la Citadelle et dans lequel le musée a trouvé toute sa place.

Du 17 septembre au 2 octobre, le cœur du musée va battre au rythme de festivités inédites 

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine, les 17 et 18 septembre prochains, le musée portuaire débute les célébrations de son anniversaire. Durant ces 2 jours, le phare du Risban datant de 1843, sera ouvert gratuitement à la visite, tout comme le bateau-feu Sandettié, la péniche Guilde mais aussi le trois mât école, la Duchesse Anne.

Ce voilier centenaire accueillera des spectacles gratuits : des démonstrations de street workout, entre gymnastique et musculation avec l’association Breaking Bar Dunkerque et un concert de musique classique par un duo de violoncellistes.

Puis le week-end suivant, les 24 et 25 septembre, à bord de la Duchesse Anne et sur son parvis, c'est véritable reconstitution année 1900 que vous propose le musée portuaire. Une mise en scène organisée par les associations historiques "le Ballet impérial" et "Affordanse" en costumes d'époque avec la présence de véhicules anciens de l’association Dunkerque en Torpédo

Si l'histoire du Titanic vous fascine, alors embarquez à bord du paquebot grâce aux associations Cherbourg 44 et Battle Course qui vous feront découvrir la salle radio, le pont-promenade de la 1re classe et une cabine reconstituée de la 3e classe du mythique navire disparu en 1912 ! 

Avec ce nouveau week-end de fêtes débutera une semaine entière d'anniversaire : du lundi 26 septembre au dimanche 2 octobre, une succession de spectacles contés pour les petits comme pour les grands avec "la merveilleuse histoire de Jean Bart" par la compagnie Muzikhol, un escape game sur le Sandettié ou encore des rassemblements de géants venus de toute la région, dans la pure tradition flamande.

Deux expositions temporaires destinées à toute la famille

"Le jouet qui fait pop ! ", consacré au petit bateau qui fut le must des étrennes dans les années 50. Tout un univers miniature, inspiré de l'imaginaire du nautisme, de la compétition, du voyage et du luxe mais aussi une exposition anniversaire pour se mettre à la table des paquebots transatlantiques.

Car un anniversaire rime souvent avec un bon repas, alors le musée portuaire propose depuis le 30 juin une exposition intitulée "A la table des Géants." Abordée sur le parti pris de la gastronomie à bord des paquebots français, cette cuisine servie à bord des palaces flottants de la Compagnie Générale Transatlantique qui ont fait traverser l'Atlantique à des millions de passagers de la fin du 19éme siècle aux années 60.

Une histoire mythique pour les français, mais aussi les Européens qui entreprenaient ce long voyage entre la France et les Etats-Unis, sur la ligne  de l’Atlantique Nord.

Une époque où seul le bateau permettait de relier le vieux continent aux Amériques. Pour faire face à la concurrence la Compagnie générale transatlantique s'appuyait sur les savoir-faire français, notamment sa cuisine.

Pendant plus d'un demi-siècle, ces bateaux qui s'appelaient Le France, Le Normandie ou La Lorraine étaient de véritables vitrines flottantes des arts de la table. Reliant Le Havre à New-York, on y servait des chefs d’œuvres culinaires dans de la vaisselle de renom : Lalique, Daum, porcelaine de Limoges dans une ambiance Art déco.

"Du luxe 100% français pour des passagers de première classe dont la longue traversée, de 10 à 14 jours, était rythmée par de nombreux repas. Sans oublier les moins riches, ceux qui partaient juste tenter leur chance en Amérique en 3éme classe" rappelle Dorian Dallongeville, directeur du musée portuaire et commissaire de cette exposition.

Près de 400 pièces exposées "à la table des Géants" issus des archives de la French Lines & Compagnies (Le Havre) et de l’Écomusée de Saint-Nazaire qui témoignent de cet art de vivre à la française qui a traversé tous les océans.

"La gastronomie, un sujet fédérateur qui n'est pas uniquement ancré dans le passé" précise Dorian Dallongeville, "nous avons voulu la placer sous le parrainage de Charles Bruneval, ce jeune cuisinier né à Dunkerque."

 Dégustation et visite sont possibles durant cette exposition qui durera jusqu'au 5 mars 2023.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité