Dunkerque : trois questions sur le simulateur de kite-surf

Quelle que soit la météo, grâce à un simulateur de kite-surf, ce sport de glisse trés répandu sur la Côte d'Opale est devenu un jeu d'enfant.

Le kite-surf, c'est associer le pilotage d'une aile d’une part et de la glisse de la planche de l’autre. La principale difficulté est de réussir à faire les deux simultanément. Le Dunkerque Flysurfing Club, créé en 1999, propose un simulateur de kite-surf. 

Qu'est-ce que c'est ?

Sortir de l'eau, c'est une des tâches les plus ingrates dans l'apprentissage du kitesurf. Avec ce simulateur, vous êtes tracté par un zodiac grâce à votre harnais. Le but est d'apprendre à gérer sa planche, à placer ses pieds et maitriser la glisse sans avoir à se préoccuper de gérer son aile et d'enchaîner les sorties d'eau plus facilement.
 

Comment ça marche ?

Les pieds calés bien au fond des "straps", les quelques instants de doute disparaissent peu à peu. Aymeric Cegielski, directeur technique du club, "c'est un outil indispensable pour les écoles de kite qui permet de pouvoir échanger directement avec le stagiaire, réglage de position de glisse aérotractée et encouragements".

Une proximité qui donne de quoi mettre en confiance les plus hésitants, comme Édouard, 11 ans : " J'en avais jamais fait avant. Avec le simulateur, apprendre la planche sans avoir à gérer l'aile, c'est plus simple. J'ai pas à gérer comment placer mes pieds."
 
le simulateur de Kite-surf au club de Dunkerque

 

Est-ce que ça marche toute l'année ?

Le simulateur de kite permet de pouvoir travailler même sans vent : plus question de chercher sur les sites internet de prévisions météo du vent et sauf grosse houle, faire du kite au large de Dunkerque devient possible tout au long de l'année.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
surf sport sports nautiques voile côte d'opale