Assassinat de Philippe à Grande-Synthe : deux suspects, mineurs, mis en examen

Deux jeunes mineurs de 14 et 15 ans ont été mis en examen pour assassinat et placés en détention provisoire. La procureure de la République de Dunkerque a tenu une conférence de presse au palais de justice pour rétablir des éléments objectifs sur les faits qui se sont déroulés dans la nuit du 15 au 16 avril 2024.

En préambule, la procureure de la République de Dunkerque, Charlotte Huet, a tenu à expliquer, entourée par une commissaire de police, et une vice-procureure, l'organisation de cette conférence de presse pour contredire des informations erronées circulant sur les réseaux sociaux.

Sur les faits, la police a été prévenue à 1h50, le 16 avril, qu'un corps gisait sur le parking d'un supermarché de Grande-Synthe. Philippe Coopman a été découvert par les policiers le visage ensanglanté, son pronostic vital engagé, lors de son arrivée à l'hôpital. Il est décédé des suites de ses blessures mardi 16 avril dans la soirée.

L'enquête ouverte pour "tentative de meurtre en bande organisée" a été requalifiée en "meurtre en bande organisée". Elle est confiée au service interdépartemental de la police judiciaire du Nord.

L'enquête a permis d'entendre un ami de Philippe Coopman, avec qui la victime était au téléphone lors de son agression. Cet ami a déclaré avoir entendu plusieurs personnes, dont une, dire qu'il fallait encercler la victime.

Profils connus de la justice

durée de la vidéo : 00h01mn13s
Sur les profils des suspects ©France Télévisions

Deux suspects, connus des services de police, ont été identifiés et arrêté le 17 avril, à 6h05 et 11h25. Le premier est âgé de 14 ans. Il a reconnu avoir porté des coups. Le second âgé de 15 ans a reconnu sa présence, mais a assuré ne pas avoir frappé la victime.

Une autopsie a montré que plusieurs coups avaient été portés à la tête et une fracture du nez a été constatée. On ne sait pas pour le moment si une arme a permis de tuer Philippe.

"D'autres individus recherchés"

Charlotte Huet, procureur de la République de Dunkerque ©France Télévisions

Sur le mobile (voir la vidéo ci-dessus). Un rendez-vous avait été fixé via un site de rencontre et via un avatar de jeune fille mineure, selon les deux suspects entendus.

Le parquet a levé les gardes à vue, fait présenter les deux suspects à un juge qui a mis en examen les deux suspects pour assassinat. Le premier suspect, de 14 ans a été placé en détention provisoire. Selon nos informations, le deuxième suspect a également été placé en détention provisoire. La procureure a enfin précisé que d'autres individus étaient toujours recherchés.