Port de Dunkerque : SNF Floerger investit 60 millions d'euros

Publié le Mis à jour le
Écrit par Myriam Schelcher
Le site de la future usine SNF correspond à l'ancien site BASF de Gravelines.
Le site de la future usine SNF correspond à l'ancien site BASF de Gravelines. © Google Maps

Le spécialiste français de le chimie de l'eau SNF Floerger a annoncé son installation sur le port de Dunkerque. À la clé, un investissement d'au moins 60 millions d'euros et 200 emplois, d'après la mairie de Dunkerque. 

Leader mondial des polyacrylamides, des polymères hydrosolubles utilisés pour le traitement de l'eau, SNF va donc installer une nouvelle usine à Gravelines, sur le port ouest de Dunkerque. Le "résultat de plus d’une année de travail et de discussions avec les investisseurs et les partenaires" d'après le maire Patrice Vergriete, qui s'est félicité de la nouvelle sur le site de la communauté urbaine de Dunkerque et Twitter.

Dans un communiqué, SNF a expliqué qu'"avoir un site proche d’un port permet d’envisager une réduction importante des coûts de transport de ses produits finis et de ses matières premières". Outre le projet intial chiffré à 60 millions d'euros, l'entreprise parle dans une deuxième phase d'un investissement envisagé "dans une fourchette de 50 à 100 millions d’euros". Les travaux ne devraient que lorsque le permis d’exploiter aura été délivré soit au plus tôt mi- 2019, soit une mise en route courant 2021. "Le nombre d’emplois permanents créés sera directement lié aux investissements effectués. Le ratio est typiquement d’un peu plus d’un emploi par million investi" assure le PDG Pascal Rémy.

SNF est une entreprise spécialisée dans la chimie de l'eau mais aussi les hydrocarbures et les minerais. Elle compte 6000 salariés à travers le monde dont 1300 en France pour un chiffre d'affaires affiché en 2017 de 2.5 milliards d'euros.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.