Transat AG2R : le Nordiste Thomas Ruyant et son coéquipier Adrien Hardy victorieux à Saint-Barth !

Avec une belle avance sur ses poursuivants directs, le tandem composé de Adrien Hardy et Thomas Ruyant (Agir Recouvrement) a franchi victorieux la ligne d'arrivée jeudi à Saint-Barthélemy, de la Transat en double AG2R La Mondiale après 18 jours passés en mer.

Adrien Hardy (gauche) et le Nordiste Thomas Ruyant (droite). Archive.
Adrien Hardy (gauche) et le Nordiste Thomas Ruyant (droite). Archive. © MAXPPP
Partis le 22 avril de Concarneau (Finistère) avec 18 autres concurrents, Hardy et Ruyant ont coupé la ligne à 18h48 heure locale (00h48 heure de Paris), soit 18 jours 11 heures 48 minutes, établissant le record de cette course bisannuelle qui se disputait pour la 14e fois.



Le duo a effacé des tablettes le temps de 19 j 22 h nécessaire à Kito de Pavant et Pietro d'Ali (Groupe Bel) pour gagner en 2006. En remportant la course, le Nordiste Thomas Ruyant et son coéquipier Adrien Hardy se sont offert un trophée inédit sur leur parcours respectif de marin.

Hardy, 2e de la Solitaire du Figaro 2017, n'avait encore pas fait mieux que 3e alors que Ruyant, aligné sur le dernier Vendée Globe et vainqueur de la Route du Rhum 2010 (en Class 40), prenait part pour la première fois à cette transatlantique de renom sur des voiliers Figaro Bénéteau 2.

Transat AG2R : le Nordiste Thomas Ruyant et son coéquipier Adrien Hardy victorieux à Saint-Barth !

"On s'est fait mal à la barre"


"On avait vraiment les crocs pour aller chercher cette victoire et ne rien lâcher", a souligné Ruyant. "C'était une super transat mais c'était dur. On a fait chacun 12 heures de barre par jour. On s'est fait mal à la barre".



A 36 ans, Thomas Ruyant a même réussi une performance inédite : il est le premier navigateur à remporter trois courses transatlantiques sur trois supports différents avec ses succès sur la Mini Transat (en 2009 en 6.50), sur la Route du Rhum (en 2010 en Class 40) et sur l'AG2R (en 2018 en Figaro).

Ce binôme de bons copains s'est imposé avec une avance estimée à une heure trente minutes sur ses rivaux les plus proches, Sébastien Simon et Morgan Lagravière (Bretagne CMB Performance), attendus sur l'île française vers 20h30 (2h30 heure de Paris).

Le podium devait être complété par Gildas Mahé et Nicolas Troussel (Breizh Cola). Hardy/Ruyant auront parcouru 4216 milles (7808 km), de Concarneau à Gustavia, sur l'île antillaise de Saint-Barthélemy, via une marque de passage à La Palma (Les Canaries).


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport transat ag2r