Eau : fin de l'alerte sécheresse dans le Nord, sauf pour le bassin de l'Escaut

Le département baisse de niveau de restriction en matière d'eau, passant de l'état d'alerte à celui de vigilance sécheresse, indique la préfecture du Nord ce mercredi 3 novembre. Le bassin de l'Escaut reste lui en situation d'alerte.

L'état de ressource en eau s'améliore, la préfecture du Nord déssere l'étau. À compter du 29 septembre 2023, le département va passer du niveau d'alerte sécheresse en matière d'eau à celui de vigilance. Une mesure qui ne concerne toutefois pas  le bassin versant de l’Escaut qui reste en situation d’alerte.

Depuis le 14 avril 2023, les bassins versants de la Sambre et de l’Escaut étaient placés en alerte, le bassin versant de l’Yser en alerte renforcée et le reste du département en
vigilance renforcée.

Le bassin de l'Escaut toujours sous restrictions

Des mesures suivies de contrôles réalisés au printemps et cet été qui "ont montré que les restrictions d’eau ont été bien respectées par les différents usagers de la ressource en eau (particuliers, collectivités, agriculteurs, industriels)", indique le préfet du Nord, dans un communiqué du 3 octobre 2023. "Sur près de 700 contrôles conduits, seuls 22 cas de non- respect ont été identifiés."

Aussi, "grâce aux pluies récentes, la situation hydrographique s’est globalement améliorée
sur le reste du département du Nord",
explique la préfecture. Avant de nuancer : "toutefois, les conditions météorologiques de l’hiver 2022-2023 n’ont pas permis une recharge suffisante des nappes d’eau souterraine et plus particulièrement sur le bassin de l’Escaut." Les restrictions d'usages y sont ainsi toujours d'actualité.

Pour le secteur en alerte, voici les principales mesures de restriction :

  • le remplissage des piscines privées liées à des habitations individuelles ou collectives est interdit, sauf dispositifs de type "pataugeoires", 40 cm d’eau maximum. La mise à niveau est autorisée
  • l’alimentation des fontaines publiques et privées en circuit ouvert est interdite, dans la mesure où cela est techniquement possible l’arrosage des pelouses est interdit sauf pour les semis de l’année, auquel cas il est permis avant 9h ou après 19h
  • l’arrosage des jardinières, plates-bandes fleuries publiques ou privées, des espaces verts publics ou privés, l’arrosage des potagers, et l’arrosage des espaces sportifs de toute nature sont interdits entre 9 h et 19 h
  • l’arrosage des terrains de golf est interdit de 8h à 20h ;
  • le nettoyage à l’eau des chaussées, caniveaux et surfaces extérieures imperméabilisées est interdit sauf besoins strictement nécessaires pour assurer l’hygiène et la salubrité publique et après balayage voire brossage de la voirie ;
  • les ICPE voient leur autorisation de prélèvements réduite de 10% ;
  • pour l’agriculture, l’irrigation est interdite les samedis et dimanches de 10 h à 18 h ;
  • le lavage des véhicules est interdit hors des stations professionnelles équipées de matériel à haute pression ou d’un système de recyclage de l’eau ;
  • la vidange et le remplissage des étangs, plans d’eau et bassins de loisirs est interdit. 
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité