Histoires 14-18 : Simon Fraser, le "cobber" courageux

Cette statue d'un soldat blessé sur les épaules d’un camarade venu à son secours, située dans le parc commémoratif de la bataille de Fromelles, rend hommage au sergent Simon Fraser. Un soldat australien qui a été chercher au péril de sa vie ses frères d’arme restés sur le no man’s land.

© France 3
Simon Fraser est un fermier de 29 ans engagé volontaire sur le Front de l’Ouest comme 300 000 autres jeunes Australiens. Les 19 et 20 juillet 1916, il participe à la bataille de Fromelles, une bataille aussi meurtrière qu’inutile. Les Allemands proposent une trêve. Refus du commandement britannique. Dans le no man’s land, des soldats blessés ou à l’agonie implorent de l’aide. Malgré l’interdiction formelle de ses supérieurs, Simon Fraser ira leur porter secours.

Don’t forget me Cobber 

" ne m’oublie pas mon pote ". Cobbers en argot australien, ce sont les potes. Dans son journal, Simon Fraser raconte qu’avant l’attaque, il avait promis à l’un des ses amis de venir le secourir s’il était blessé. Avec l’aide de plusieurs camarades et d’ambulanciers, il sauvera ainsi quelques 250 soldats.

Le sergent Simon Fraser sera porté disparu en mai 1917, lors de la bataille de Bullecourt. C’est sa bravoure qui a inspiré l’auteur de cette statue, baptisée Cobber, hommage à l’héroïsme et au sens de la camaraderie des soldats australiens. La même statue existe à Melbourne.

durée de la vidéo: 01 min 56
Histoires 14-18 : Simon Fraser, le "cobber" courageux ©France 3

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoires 14-18 il y a cent ans histoire