VIDÉO. Roland-Garros 2023 : le Nordiste Lucas Pouille en route pour le troisième tour des qualifications

durée de la vidéo : 00h00mn19s
Qualifications du Roland-Garros : le Nordiste Lucas Pouille se qualifie pour le troisième tour ©France TV Sport

Le tennisman originaire de Grande-Synthe (Nord) a battu le Taïwanais Chu-Hsin Tseng au deuxième tour des qualifications de Roland-Garros et n'est plus qu'à une victoire d'un retour dans un tableau principal de Grand Chelem.

Lucas Pouille est de retour ! Après sa victoire face au  Tchèque  Tomas Machac (127e mondial) lundi, il a battu le Taïwanais Chun-Hsin Tseng (215e) 5-7, 6-3, 6-0 mercredi au deuxième tour des qualifications de Roland-Garros. 

Il n'est plus qu'à une victoire d'un retour dans un tableau principal de Grand Chelem. Cette victoire, il devra aller la chercher face à l'Autrichien Jurij Rodiono (134e mondial).

Un soutien appuyé du public

Après avoir perdu un premier set accroché, Pouille, avec le soutien appuyé du public, a ensuite nettement mis la main sur la partie, remportant notamment sept jeux d'affilée, les sept derniers, pour obtenir le gain du match.

A 29 ans, il tente de retrouver son meilleur niveau après des années noires (blessures et dépression) qui l'ont vu plonger dans les profondeurs du classement. 

Ex-N.10 à l'ATP, il joue cette semaine en tant que 670e mondial et a bénéficié d'une invitation pour participer aux qualifications du Majeur sur terre battue.

Demi-finaliste de l'Open d'Australie en 2019

Demi-finaliste de l'Open d'Australie 2019, Pouille n'a plus passé le premier tour d'un tournoi du Grand Chelem depuis sa défaite au deuxième tour de l'US Open 2019.

Il n'a plus remporté de match sur le circuit ATP depuis sa défaite au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid en mai 2022 et cette année, il a joué jusque-là uniquement sur le circuit Challenger où il n'a remporté que trois matches pour quatre défaites.

Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité