Roland-Garros : Lucas Pouille, une victoire qui "fait plaisir" au premier tour des qualifications, début d'un retour au top niveau ?

Le Nordiste Lucas Pouille, qui tente de retrouver son meilleur niveau après des années noires qui l'ont vu plonger dans les profondeurs du classement, a obtenu lundi au premier tour des qualifications de Roland-Garros la victoire qui lui "fait le plus plaisir depuis presque quatre ans".

Sur le court 14 et devant un public qui l'a soutenu malgré le froid et l'heure tardive, Lucas Pouille, retombé au 670e rang ATP, a battu le Tchèque Tomas Machac (127e) 7-5, 6-3 et conclu peu après 22h35.

"J'arrivais à Roland avec très peu de repères, de certitudes, de tournois, quasiment zéro victoire... Mais j'avais bien bossé. Je suis très content du match que je fais aujourd'hui parce que c'est un très bon joueur qui a eu de super résultats. Je suis très content d'être au prochain tour", a ajouté le Français de 29 ans, bénéficiaire d'une invitation pour le tableau des qualifications.

Son prochain tour, ce sera mercredi face au Taïwanais Chun-Hsin Tseng (215e à 21 ans). Demi-finaliste de l'Open d'Australie 2019 et ex-N.10 mondial, Pouille n'a plus passé le premier tour d'un tournoi du Grand Chelem depuis sa défaite au deuxième tour de l'US Open 2019.

durée de la vidéo : 00h00mn27s
La balle de match gagnée par le Nordiste Lucas Pouille ©France Télévisions

Il n'a plus remporté de match sur le circuit ATP depuis sa défaite au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid en mai 2022. Cette année, il a joué jusque-là uniquement sur le circuit Challenger (deuxième division du tennis, derrière le circuit ATP) où il n'a remporté que trois matches pour quatre défaites.

Dépression et spirale infernale

Après plusieurs saisons marquées par de multiples blessures, il a failli ranger les raquettes définitivement, avouant dans un entretien à L'Equipe en mars avoir sombré dans une dépression qui l'a amené l'an dernier "après Roland, en Angleterre, à dormir une heure par nuit et à boire seul".

Il s'est fixé pour objectif de participer aux Jeux Olympiques 2024 à Paris. Face à Machac, il a sauvé deux balles de set à 3-5 avant d'aligner quatre jeux pour décrocher la première manche.

Une Marseillaise a alors résonné autour du court semi-enterré. "C'est pour ça que j'ai eu envie de rejouer au tennis, pour revivre ça. C'est en regardant Gilles (Simon) à Bercy (l'an dernier pour l'ultime tournoi de sa carrière, NDLR), dans ce genre d'ambiance, que ça m'a donné des frissons. Jouer un premier tour de qualifs à 20h30 et que le court 14 soit quasiment rempli pendant une grosse partie du match, avec cette ambiance là, c'était fantastique", a-t-il souligné.

Terence Atmane éliminé

Il a ensuite dominé la seconde manche en réussissant le break pour mener 3-1 avant de conclure sur sa première balle de match d'un puissant coup droit gagnant. Et il n'a pas manqué de lancer des baisers au public avant de passer encore quelques minutes sur le court à signer des autographes et prendre des selfies avec ses supporters.

A noter que l'autre Nordiste des qualifications, le Boulonnais Terence Atmane (21 ans, 249e mondial) s'est incliné 6/1 6/2 contre le Tchèque Zdenek Kolar, au premier tour des qualifications. 

Avec AFP