Guerre en Ukraine : Après le bombardement d'un Leroy Merlin à Kiev, nouveaux appels pour que l'enseigne quitte la Russie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anas Daif

Le groupe nordiste Mulliez est pointé du doigt pour avoir laissé ses enseignes (Auchan, Décathlon, Leroy Merlin) ouvertes en Russie depuis le début de la guerre en Ukraine. Les critiques sont d'autant plus vives depuis le bombardement d'un Leroy Merlin à Kiev ce dimanche 20 mars au soir.

Ce dimanche soir, le centre commercial Retroville de Kiev a été bombardé. Huit morts sont à déplorer selon le parquet général ukrainien. Parmi les magasins touchés, on retrouve l'enseigne française Leroy Merlin. 

Depuis quelques semaines déjà, élus et militants européens appellent le groupe nordiste Mulliez - qui possède également Auchan et Decathlon - à cesser toute activité en Russie. En effet, beaucoup dénoncent les bénéfices qu'engrange l'Etat russe et qui pourraient aller dans l'effort de guerre. 

Déjà lundi dernier, une quinzaine d'élus et de militants écologistes s'étaient réunis devant le siège d'Auchan à Croix. Ils reprochaient au groupe Mulliez de ne pas avoir arrêté ses activités en Russie depuis l'invasion de l'Ukraine. 

"Cessez les ventes en Russie"

Ce lundi matin, au lendemain du bombardement, des salariés de la branche ukrainienne de Leroy Merlin ont demandé à l'enseigne spécialisée dans le bricolage, ainsi qu'aux autres enseignes de l'association familiale Mulliez (AFM) présentes en Russie, de fermer. 

Le compte Instagram officiel de Leroy Merlin en Ukraine a publié une photo du magasin bombardé à Kiev avec la mention "cessez les ventes en Russie" et un lien vers une pétition en ligne sur le site openpetition.eu demandant à Adeo, la holding de Leroy Merlin, et le groupe Mulliez de cesser leurs activités en Russie.

"Nous demandons vigoureusement à Adeo et à AFM de cesser (leurs) activités en Russie, ce qui privera l'agresseur de l'opportunité de financer" l'offensive russe en Ukraine, indique cette pétition qui a recueilli un peu plus de 9000 signatures ce lundi en fin de journée. 

Les organisateurs accusent directement l'Association Familiale Mulliez qui détient  "entre autres des sociétés telles qu'Auchan et Décathlon" et qui poursuivent leurs activités commerciales en Russie. "En additionnant tous les impôts payés par ces trois sociétés en Russie [Auchan, Leroy Merlin et Décathlon], le groupe aura une contribution financière encore plus importante au budget de l'État-agresseur".

"Voilà ce que fait le pays où vous voulez travailler"

Ce matin, au lendemain des bombardements, le député ukrainien Oleksiy Goncharenko a utilisé son compte twitter pour interpeller Leroy Merlin avec une vidéo à l'appui. "Le centre commercial à Kiev, où se trouve votre magasin, a été bombardé la nuit dernière. Des personnes sont mortes ici, a écrit ce membre de la délégation ukrainienne à l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Il est possible que cette vidéo influence votre décision à continuer de payer des taxes à la Russie et, par défaut, soutenir ce qui se passe ici."

Il ajoute qu'un employé Leroy Merlin est également décédé lors du bombardement et demande à l'enseigne si "la mort d'un employé innocent va-t-elle influencer votre décision de continuer à marchander en Russie ?". 

Vendredi déjà, le président ukrainien Volodimir Zelensky demandait aux "entreprises occidentales" de quitter "le marché russe" pour éviter qu'elles ne financent indirectement la guerre. Il a par la même occasion pointé du doigt Auchan, autre enseigne du groupe Mulliez dans sa liste d'entreprises Sa déclaration a été jugée "surprenante" par le distributeur français. 

"Notre métier, c'est de nourrir les populations"

Contacté, Leroy Merlin n'a pas donné suite à nos sollicitations. L'enseigne ne s'est d'ailleurs pas exprimée publiquement depuis le début de l'invasion russe en Ukraine.

De son côté, la communication régionale d'Auchan dans les Hauts-de-France nous a répondu que leur objectif "est de nourrir les populations russes, ukrainiennes et nourrir les populations des pays dans lesquels nous sommes implantés".

Elle ajoute que l'enseigne est aussi resté ouverte pendant le Covid et "au Sénégal, quand il y a eu des émeutes, on a nourri les Sénégalais. Notre métier, c'est de nourrir les populations".

Une implantation importante en Russie

Pour Leroy Merlin, la Russie est le deuxième marché derrière la France et représente plus de 18% de son activité avec 36 000 salariés et 107 magasins.

Auchan a indiqué compter 30 000 collaborateurs et 231 magasins en Russie où l'enseigne a réalisé 3.2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en en 2021 - soit environ 10% de ses revenus. Quant à l'enseigne sportive Decathlon, elle exploite 60 magasins dans ce pays.