"Il faut que la violence cesse" : après l'agression sauvage de deux joueurs de rugby de Marcq-en-Baroeul, le club alerte

Partis célébrer leur victoire face à Limoges, samedi 16 septembre 2023, les deux joueurs du Marcq Rugby Lille Métropole se sont faits "gratuitement" agresser à la sortie de la boîte de nuit, par plusieurs individus. Une enquête est ouverte. Une plainte a été déposée.

La rencontre s'était conclue par une victoire, mais les célébrations ont viré au cauchemar. A l'issue du match de National 2 contre Limoges (17-31), samedi 16 septembre 2023, deux joueurs du Marcq Rugby Lille Métropole se sont faits violemment agresser par des individus à la sortie d'une discothèque. Ils ont porté plainte. Une enquête a été ouverte.

C'est après leur troisième mi-temps en boîte de nuit que le cours de la soirée a pris un mauvais tournant. Selon le récit de l'avocat des sportifs, Me Simoneau, les deux Nordistes "discutaient devant un kebab quand cinq mecs ont débarqué en voiture pour les agresser purement gratuitement". 

"Mâchoire fracassée"

Les coups pleuvent sur les joueurs. L'un d'eux se fait "fracasser la mâchoire", et sera hospitalisé plusieurs jours au CHU de Limoges. L'autre "perd connaissance" et sera pris en charge par l'équipe médicale du club pour un "traumatisme crânien". Tous les deux sont revenus à Lille.

Les agresseurs présumés auraient été filmés par une caméra de surveillance et des téléphones portables. Ce qui faciliterait la tâche des enquêteurs pour les confondre. Le conducteur aurait déjà été reconnu.

"Que la violence cesse"

Dans un communiqué de presse, le club s'est indigné de ce violent événement. "Il faut que l'on parle de ces agressions gratuites qui se multiplient", s'indigne Me Simoneau. Ce dernier avait plaidé lors du procès d'un jeune rugbyman de 21 ans du Biarritz Olympique roué de coups et poignardé dans le dos après une soirée. "Que la violence cesse", alerte le club de Marcq-en-Baroeul, qui s'est porté partie civile dans la plainte des deux joueurs.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité