"Je ne m'imaginais pas un accident d'une telle violence" : une collision entre une voiture et un train fait un mort à Auby

Vers 6h30 ce dimanche 17 mars 2024, une voiture a été percutée par un TGV au niveau de la rue Jean-Jacques Rousseau, dans la commune d'Auby (Nord). Le conducteur de la voiture, un homme de 34 ans, est décédé dans la collision. Une cellule psychologique a été mise en place pour les passagers et le conducteur du train.

Le jour se levait à peine quand un grand bruit a résonné dans la commune d'Auby. Un phénomène inhabituel pour cette petite ville du Nord, située entre Douai et Hénin-Beaumont, d'ordinaire plutôt tranquille. Mais ce dimanche 17 mars 2024, un accident est venu troubler le calme qui régnait sur la commune.

Vers 6h30, une voiture a violemment été percutée par un TGV de la ligne reliant Lille à Paris selon les premières informations du maire de la ville, Christophe Charles. Projetée sur plusieurs mètres, elle était "totalement démolie" à l'arrivée des secours, qui ont malheureusement dû constater le décès de son conducteur, un homme de 34 ans, qui se trouvait seul à bord.

"Pour l'instant l'enquête suit son cours", explique Christophe Charles. "On ne sait pas encore s'il s'agissait d'un habitant de la commune, ni pourquoi il se trouvait sur les voies au moment de l'arrivée du train." Mais une chose est certaine selon le maire : le conducteur se trouvait sur l'un des côtés des voies, au-delà des barrières donc, au moment de "ce choc terrible".

Un premier accident en 20 ans

Arrivé sur place à 8 heures, le maire d'Auby est stupéfait : "Je ne m'imaginais pas un accident d'une telle violence. La voiture était vraiment détruite. Les passagers du train ont dû sentir la secousse." Le conducteur du TGV se trouvait d'ailleurs en état de choc à l'arrivée des secours, qui ont déployé une cellule psychologique pour les passagers.

Je ne m'imaginais pas un accident d'une telle violence. La voiture était vraiment détruite.

Christophe Charles, maire d'Auby

Un accident d'une telle ampleur n'était pas survenu depuis vingt ans à Auby. C'est donc atterré que Christophe Charles, maire depuis quatre ans, a commencé à organiser la suite. Notamment la mise en place d'un nouvel itinéraire de circulation, puisque le passage à niveau d'Auby sera fermé pendant quinze jours à compter de ce dimanche 17 mars.