Jean-Jacques Goldman est un guide pour le chanteur de "Toi + moi", qui sort son nouvel album

Depuis l'immense succès de "Toi + moi" en 2008, le chanteur Grégoire a vendu trois millions d'albums. Il revient après six ans d'absence avec son septième opus, "Vivre", sorti ce 26 janvier 2024. À cette occasion le Picard répond avec le sourire à toutes nos questions.

Si Grégoire avait délaissé sa carrière pour s'occuper de ses enfants, il revient à 44 ans plus fort et plus optimiste que jamais avec un nouvel album, Vivre, disponible depuis la fin du mois de janvier 2024. En marge de ce disque ultra-positif, le chanteur installé à Senlis (Oise) évoque dans une interview sans fard sa famille, son amitié avec Jean-Jacques Goldman, ses frères disparus ou encore la comédie musicale Bernadette de Lourdes dont il a composé les musiques.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de faire de la musique au départ ?

À huit ans, j'ai découvert les Beatles et j'ai eu un choc. Je les ai vus dans une rediffusion à la télé, il y avait ces filles qui s'évanouissaient et je ne comprenais pas ce qui se passait. Ça m'a donné envie de reproduire leurs chansons au piano. C'est le premier instrument que j'ai pratiqué en autodidacte, puis mon frère Ludovic m'a appris à en jouer.

Et après, j'ai fait un peu de guitare parce que pour pouvoir faire de la musique quand on voyage, c'est quand même plus pratique qu'un piano ! [Rires.]

Votre premier album financé par les internautes en 2008 a été disque de diamant grâce à la chanson Toi + moi. Vous l'aimez toujours ?

C'est la maman de toutes mes chansons ; c'est elle qui a ouvert la voie. Si j'ai la chance d'être encore là quinze ans après, c'est grâce à elle. Il y a plein de gens qui me suivent pour tout le reste de ma carrière, mais il y en a qui sont fidèles à celle-là et qui me reconnaissent encore grâce à elle donc oui, je l'adore. Et je suis content que ce soit une chanson joyeuse et solaire qui soit ma marque de fabrique.

durée de la vidéo : 00h13mn00s
Très belle rencontre ce jeudi 15 février sur le plateau de "Vous êtes formidables", entre Grégoire (3 millions d'albums vendus depuis "Toi + Moi") et la présentatrice Virginie Demange. ©FTV

C'est le fils de Jean-Jacques Goldman qui vous a produit, l'occasion de rencontrer votre idole ?

C'est vrai que depuis mes 17 ans, j'avais ce rêve de le rencontrer et de travailler avec lui. Et c'est arrivé. On a chanté en duo sur mon deuxième album, on a écrit des chansons pour les Enfoirés...

Aujourd'hui, c'est quelqu'un qui est pour moi un guide, évidemment artistique mais aussi dans la vie en général. Même quand j'ai des questions qui ne concernent pas la musique, je lui pose et sa réponse, souvent, m'éclaire.

Comme quoi, il faut croire en ses rêves, c'est d'ailleurs le message que je voudrais faire passer sur mon nouvel album, Vivre.

Justement, quel est le thème de votre nouvel album ?

Vivre, tout simplement, comme son nom l'indique. J'ai eu envie de faire simple, mais sans pour autant faire facile. Je veux être clair dans mes propos, transmettre des émotions compliquées avec des mots simples et parler à tout le monde pour que les gens puissent s'approprier mes chansons.

Rien que la pochette dégouline d'optimisme ! On dirait un dessin de Keith Haring.

C'est la base. C'est inspiré de ce dessin, où Keith Haring faisait des cœurs avec des traits autour, parce que je trouvais ça solaire. Il a dit cette très jolie phrase : "Je ne sais pas ce que j'aurai fait de ma vie mais en tout cas, j'aurai été un bon compagnon de jeu pour les enfants."

Comme je pense que dans l'enfance, il y a quelque chose de solaire, je voulais rendre hommage à ces couleurs-là. Voir le monde avec des yeux d'enfants, c'est un peu le principe de la chanson Vivre.

La vie est belle, quoi qu'il arrive !

Grégoire

Vos enfants, Paul et Léopoldine, jouent dans le clip de Vivre. C'est pour eux que vous avez mis votre carrière de côté pendant six ans ?

Oui. J'ai voulu m'occuper d'eux. J'ai donc fait des projets qui me permettaient de rester dans l'ombre, de ne pas monter sur scène et de ne pas partir en tournée. C'est le premier album qu'ils vont vraiment écouter de moi. Ils vont lire les paroles, être concernés, et le message que j'avais envie de leur transmettre, c'est que la vie est belle, quoi qu'il arrive.

Vous en avez profité pour écrire des chansons pour les autres mais aussi une comédie musicale.

On m'a demandé de mettre en musique Bernadette de Lourdes, un spectacle musical historique. Je me suis inspiré des Misérables, j'ai voulu que ce soit très Broadway, loin des codes radio, quelque chose d'orchestral comme un film sur scène.

Il raconte l'histoire d'une petite fille de 14 ans, qui va défier le clergé et la police et même la rumeur pour dire ses convictions à elle, et changer la vie de plein de gens, notamment atteints de maladies et qui espèrent des miracles.

La bonne nouvelle, c'est que la comédie musicale part en tournée dans toute la France et qu'elle a été traduite en anglais et en italien.

Après Ta main, vous dédiez à nouveau une chanson à vos frères disparus, Je te pardonne.

Je suis le dernier de quatre frères. Ludovic, malheureusement, est décédé dans un accident de voiture, Sébastien vit dans le sud de la France et Nicolas, lui, a décidé de quitter cette vie. On est encore deux sur quatre, mais on est encore quatre en vrai, en tout cas dans mon cœur.

Vivre est un album qui parle de la vie. Pardonner, ce n'est pas forcément oublier, c'est se dire que c'est comme ça et qu'on continue. Pour moi, le pardon fait avancer, c'est même une victoire sur soi-même. J'ai écrit Je te pardonne pour Ludovic et Nicolas, mais aussi pour moi. C'est l'une des chansons les plus importantes de toute ma carrière.

____________________

L'album Vivre est disponible sur toutes les plateformes de streaming. Quant au spectacle musical Bernadette de Lourdes, il est en tournée et passera par le Zénith d'Amiens le 26 avril 2024.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité