Joyau du patrimoine, la Villa des Roses est à vendre sur l'une des plus belles avenues du Nord

Située dans la cossue avenue de l'Hippodrome à Lambersart, la Villa des Roses évaluée par France Domaine à 730 000 euros est à vendre aux enchères par la municipalité de Lambersart. Elle lui a été léguée post mortem par un réalisateur de télévision et collectionneur d'art, décédé en 2019.

On les a construites il y a plus d'un siècle pour en mettre plein les yeux ! Fruits d'un concours d'architectes, ces villas majestueuses ont fait la réputation du quartier de l'Hippodrome à Lambersart, souvent considérée comme la plus belle avenue de la métropole lilloise. 

durée de la vidéo : 00h03mn31s
La Villa des Roses et l'avenue de l'Hippodrome à Lambersart ©France Télévisions. Y. Fossurier J.-M. Vasco et A. Maquet

Pour Guillaume Lekieffre, habitant de l'avenue de l'Hippodrome et passionné de belles demeures, c'est un ravissement quotidien. "On trouve des maisons vraiment uniques avec chacune son architecture personnelle. C'est une richesse de se promener... On trouve toujours quelque chose de différent. C’est une exposition à ciel ouvert !", estime-t-il. 

Style "éclectique"

Eric Parize, chargé de projets Patrimoine au service culturel de Lambersart, organise régulièrement des visites sur l'histoire de ces maisons exceptionnelles. "La villa Saint Charles a, par exemple, un magnifique beffroi. Pendant 40 ans, jusqu'en 1926, il fallait construire avec un certain budget, certains matériaux, ces villas châteaux". 

Aujourd'hui, l'époque est plutôt à la discrétion, mais certains jours il est possible d'en visiter une, la Villa des Roses, récemment mise en vente. Elle a été construite en 1897, dans un style dit "éclectique", mélange de style roman, gothique et renaissance.

"Ce qui est remarquable, ce sont ses anémones en lave émaillée à gauche et à droite de la façade. C'est de l'art nouveau, assez rare sur la métropole lilloise", commente Eric Parize.

Jusqu'au 29 mars

L'ancien propriétaire, décédé en 2019 a légué cette demeure "avec obligation d'étudier la possibilité d'en faire un lieu accueillant du public", explique Emmanuel Magdelaine, adjoint au maire de Lambersart chargé de l'information aux habitants. 

"Toutes les études possibles et imaginables ont été réalisées avec la DRAC, la MEL, mais il aurait fallu élargir les portes pour laisser entrer les personnes à mobilité réduite. Il s'est avéré que c'était trop cher, pas assez pratique. Il aurait fallu mettre en place un ascenseur. Sans doute cela aurait dénaturé cette villa qui est plus une villa d'habitation", précise-t-il.

La municipalité a donc décidé de mettre la villa aux enchères. L'intérieur mêle encore art déco et art nouveau. Les carrelages, les fenêtres, notamment. La personne qui aura proposé le plus grand montant deviendra propriétaire de la Villa des Roses. Vous avez jusqu'au 29 mars pour faire une offre. 

Avec Yann Fossurier, Jean-Marc Vasco et Amandine Maquet FranceTélévisions.