• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Législatives : dans la 1ère circonscription du Nord, 25 candidats dont certains “Juste pour rire”

"Tous pour rire" : représenter les abstentionnistes engagés avec humour. / © GRIMALDI Marie-Noëlle
"Tous pour rire" : représenter les abstentionnistes engagés avec humour. / © GRIMALDI Marie-Noëlle

Dans la 1ère circonscription du Nord, 25 candidats se sont officiellement déclarés en Préfecture. Parmi eux, des représentants de mouvements nouveaux, méconnus, qui ont pour objectif de représenter les abstentionnistes...

Par Jeanne Blanquart

25 candidats, et de nombreux inconnus... Sur le marché du théâtre Sébastopol, à Lille, ils étaient pourtant trois candidats en chair et en os ce samedi matin. Alors qui donc succèdera au député PS Bernard Roman ? Les prétendants eux-même ont été surpris d'être aussi nombreux. "Il y a énormément de partis", s'étonne Anne Mikolajczak, candidate EELV. "Ceci étant, sur le marché, c'est toujours les mêmes..."

"On va faire campagne comme on avait prévu de le faire. On ne va pas changer notre feuille de route parce qu'il y a 25 candidats", précise quant à lui Adrien Quatennens, candidat de La France insoumise. En 2012, il y avait déjà du choix, avec 14 candidats dans la 1ère circonscription. Cette fois, on retrouve les grands classiques mais aussi des petits nouveaux comme "Plantons une graine" ou "Tous pour rire". 

Législatives : 25 candidats pour la 1ère circonscription, dont des citoyens atypiques...


Représenter les abstentionnistes


Ces candidats ne cherchent pas à être élus. Mais ils réussiront peut-être à semer un brin de pagaille dans la campagne... "On est 8 candidats sur la circonscription à avoir un objectif commun, qui est de représenter, pas dans les urnes mais dans les médias et sur les panneaux d'affichage, l'abstention", explique Pierre Rodriguez, candidat "Tous pour rire". "Les gens n'ont pas l'air de réaliser qu'il peut y avoir une abstention pensée et militante. Cette abstention-là, pour qu'elle soit représentée, on fait acte de candidature pour qu'elle soit visible", poursuit le jeune homme.

Tous pour rire : pas un parti classique donc, mais une manière de représenter la démarche, pleine d'humour mais pas que. "On préfère se représenter soi-même plutôt que de faire appel à un représentant d'une classe politique qui est complètement déconnecté de nos réalités", conclut Pierre Rodriguez. Avec eux, la campagne risque de s'éloigner des sentiers battus...


Sur le même sujet

Concert : Le Vertigo au Pharos à Arras

Les + Lus