Cet article date de plus de 3 ans

Les filles du LOSC devront rejouer le 11 juin contre La Roche-sur-Yon pour accéder en D1

La Commission Supérieure d'Appel de la FFF a accepté jeudi de lever la sanction de 4 points infligée à l'équipe féminine du LOSC qui avait aligné une joueuse dont la licence n'était pas en règle contre La Roche-sur-Yon. Mais le match - décisif pour l'accession en D1 - devra être rejoué le 11 juin. 

Les joueuses du LOSC vont devoir se remobiliser pour affronter de nouveau leurs rivales de La Roche-sur-Yon
Les joueuses du LOSC vont devoir se remobiliser pour affronter de nouveau leurs rivales de La Roche-sur-Yon © MaxPPP
L'équipe féminine du LOSC peut reprendre espoir. Jeudi, la Commission Supérieure d'Appel de la Fédération Française de Football a accepté de revenir sur la sanction infligée la semaine dernière : les Lilloises avaient été privées de 4 points sur tapis vert pour avoir aligné une joueuse dont la licence n'était pas conforme, le 14 mai, contre leurs rivales de La Roche-sur-Yon qu'elles avaient sèchement battues 5 buts à 1. Ce qui les privaient du même coup de l'accession en D1 au profit des Vendéennes.

La Roche-sur-Yon avait porté réclamation après avoir constaté que Laëtitia Chapeh, défenseure équatoguinéenne du LOSC, était passée par un autre club français, le FC Domont (3e division), avant d'arriver dans le Nord en janvier dernier. Ce qu'elle n'avait visiblement pas signalé aux dirigeants lillois qui avaient rempli les formulaires pour la création d'une licence fédérale alors qu'elle avait déjà une licence amateure avec son ancien club. 

Un match nul suffira

Devant la Commission Supérieure d'Appel, Lille a plaidé la bonne foi et a obtenu gain de cause. Mais si la sanction de points a été levée, le match à domicile contre La Roche-sur-Yon devra être rejoué. "Comme en première instance, la commission d’appel n’a relevé aucune fraude de la part du LOSC", a réagi le club dans un communiqué. "Le LOSC ne peut que regretter que la victoire acquise sur le terrain n'ait pas été entérinée par la FFF. Ainsi, s’il prend acte ce jour de la décision de la commission d’appel, le LOSC exprimera prochainement sa position sur les suites qu’il envisage de donner à celle-ci." "Devant la commission, j’ai tenté de montrer qu’il y avait forcément eu dissimulation d’informations de la part du LOSC ou de la joueuse", estime de son côté Laurent Grelier, le président de La Roche-sur-Yon, dans une interview au Journal du Pays Yonnais. "Ce que je sais aujourd’hui, c’est que je n’ai pas envie de lâcher. On ne laissera pas faire une tricherie… "

Ce match sera rejoué le dimanche 11 juin, à 15h, au Complexe Sportif Stadium Lille 4 de Villeneuve-d'Ascq, d'après le site de la FFF. Le LOSC, 1er du groupe A, compte 1 point d'avance sur La Roche-sur-Yon avant ce nouveau duel décisif. Un match nul suffira donc à envoyer les Lillois dans l'élite du football féminin français. Mais il faudra vite remboliser les troupes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport