• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : le club lillois joue gros en moins de 24 heures

Le directeur général du LOSC Marc Ingla, et l'entraîneur Christophe Galtier. / © MAXPPP
Le directeur général du LOSC Marc Ingla, et l'entraîneur Christophe Galtier. / © MAXPPP

Réception de Lyon, l'un des cadors du championnat, ce dimanche (17h00), puis audience au Tribunal de commerce lundi (14h00) dans le conflit avec Marcelo Bielsa : en moins de 24 heures, le Losc joue gros sur et en dehors du terrain. 

Par AFP

Le LOSC, qui a arraché le nul à Nantes (2-2) le week-end dernier après avoir été mené deux fois, va tenter de capitaliser sur ce point précieux ramené de la Beaujoire pour s'éloigner de la zone de relégation. Les Dogues, classés au 16e rang avec 26 points, ne comptent en effet que deux longueurs d'avance sur l'avant-dernier, Troyes, et un sur le barragiste, Angers, qu'ils recevront lors de la prochaine journée.

Les nombreuses erreurs commises à Nantes par ses joueurs inquiètent l'entraîneur nordiste Christophe Galtier. "Il y a de l'inquiétude. J'ai dû revenir sur certaines situations, sur certaines attitudes. On a frôlé le K-O. On prend beaucoup trop de buts. L'adversaire peut vous battre, mais on n'a pas le droit de faire des cadeaux et on en fait trop." Dimanche, le technicien lillois s'attend à un match compliqué face aux Gones. "Lyon répond toujours présent. Contre Villarreal (jeudi en Ligue Europa), ils ont fait une belle performance (3-1). On peut penser que la fraîcheur pourrait être un avantage mais ce n'est pas le cas car ils ont un effectif pour pouvoir amener de la fraicheur a tout moment et ces joueurs sont conditionnés pour jouer tous les 3 jours."


Lyon revanchard

Battu à domicile (2-1) à l'aller fin novembre par des Lillois alors avant-derniers et à la dérive, Lyon se présentera sur la pelouse du Stade Pierre-Mauroy avec un gros sentiment de revanche. L'OL sera d'autant plus déterminé à s'imposer qu'il reste sur trois défaites consécutives en L1, ce qui a permis à Monaco de prendre cinq longueurs d'avance dans la course à la deuxième place. "Tout est encore possible si on affiche le même état d'esprit que contre Villarreal ou Paris", a estimé l'entraîneur rhodanien Bruno Génésio.

Ce dernier devrait faire tourner afin de ménager un effectif qui a joué jeudi soir en Coupe d'Europe et qui est encore en course dans trois compétitions (L1, C3, Coupe de France). "C'est à nous de bien gérer les différents temps de jeu donc les rotations sont très importantes. Concerner tout le monde c'est important car on ne peut pas jouer tous les matches qu'il nous reste avec 11 joueurs", a-t-il souligné.


Bielsa: la bataille judiciaire continue

La bataille judiciaire entre le LOSC et Marcelo Bielsa, qui conteste son licenciement pour faute grave, se poursuit lundi après-midi au tribunal de Commerce de Lille, deux semaines après une première audience où un renvoi avait été décidé, à la demande de l'avocat d'"El Loco". Le camp de l'ex-entraîneur de Marseille, qui réclame plus de 18 millions d'euros au Losc (12,9 millions correspondant aux salaires restants dûs et environ 5 millions supplémentaires au titre du préjudice subi), espère que le tribunal de commerce considèrera que le club nordiste est en cessation de paiement, ce qui entraînerait l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire. "Ayant respecté les règles depuis le début, le Losc est très serein avant cette échéance", a déclaré samedi à l'AFP Me Bertrand Wambeke, l'avocat du club nordiste.

A lire aussi

Sur le même sujet

C'était comment l'élection d'une miss dans les années 1960 ?

Les + Lus