Métropole lilloise : l'épisode de pollution de l'air est-il vraiment fini ?

Le timing de la fin de l'épisode de pollution interrogeait, hier. Qu'en est-il aujourd'hui ?

© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Respire-t-on vraiment mieux qu'hier, ce jeudi dans la métropole lilloise ? Hier, alors que la circulation différenciée avait été mise en place pour faire face au pic de pollution, cet épisode s'est terminé en fin de journée...
 
Le timing, à la veille d'une journée de grève massive où de nombreux usagers comptaient prendre leur voiture faute de transports en commun, a interpellé plusieurs internautes.
 
En effet, l'épisode de pollution était loin d'être terminé quand l'annonce a été faite : et dans la nuit du mercredi 4 au jeudi 5 décembre, les relevés d'ATMO concernant les particules PM10 ont mesuré jusqu'à 125 µg/m3, soit bien au-delà du seuil de 50 µg/m3.
 
© ATMO

Une observation qui n'a pas non plus échappé à certains internautes.
 
 

Un vent matinal


Contacté hier, ATMO indiquait que ces prévisions étaient fondées sur les prévisions météorologiques, qui voyaient le vent se lever ce jeudi vers 7 heures, dispersant le nuage de particules fines.

Ces prévisions semblent s'être confirmées, si l'on se fie à ce graphique du taux de particules PM10 mesuré depuis cette nuit dans la métropole lilloise (dans la station située à Lille Fives). 

On peut voir qu'à 6 heures du matin, le taux mesuré était de 55,6 µg/m3, toujours au-dessus du seuil. Mais le taux est descendu à 7 heures à 44,9 µg/m3. Les données relevées à partir de 8 heures n'ont pas encore officiellement validées, mais le taux de particules PM10 dans l'air semble baisser par la suite.
 
© ATMO

La tendance se confirme encore demain. Selon les dernières prévisions d'ATMO, la qualité de l'air sera jugée "bonne" ce vendredi 6 décembre.
 
© ATMO
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société