Saint-André-lez-Lille : un pont trop bas repeint avec des couleurs vives pour éviter les accidents

© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Le pont Saint-Hélène, à 2,7 mètres de hauteur, est presque deux fois plus bas que la normale.

Par Quentin Vasseur

Si avec ça, on ne le voit pas... Le pont Saint-Hélène, à Saint-André-lez-Lille, dans la métropole lilloise, a récemment subi un ravalement de façade. Le coup de peinture s'est fait il y a deux semaines, indique la mairie, qui rappelle que "c'est un pont où il y a beaucoup d'accidents avec des camions."
 
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD-PAS-DE-CALAIS
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD-PAS-DE-CALAIS

En cause, la faible hauteur du pont – 2,7 mètres – "la moyenne est plutôt de 4 mètres". Certes, la loi exige que les ponts de moins de 4,30 mètres de haut soient signalés par un panneau, mais ce dernier, pourtant placé au centre de l'édifice, n'était toujours pas vu et de nombreux véhicules s'y sont encastrés.
 

"Nous avons demandé à Seb Toussaint d'imaginer un visuel pour le rendre un peu plus visible", résume la ville dans un post Facebook, rappelant également à un internaute que la partie haute du pont ne peut en revanche pas être altérée, n'appartenant pas à la municipalité.
 
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

La peinture du pont a en tout cas donné lieu à un imbroglio : en voyant l'artiste opérer, la police l'a arrêté pour dégradation de bien public ! "Heureusement, il avait sur lui le papier de commande", glisse-t-on à la mairie.
 

Sur le même sujet

Brexit : quelles conséquences dans les Hauts-de-France ?

Les + Lus